Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zambelli.

Henri Zambelli
Image illustrative de l’article Henri Zambelli
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (62 ans)
Lieu Marseille (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Défenseur central, Défenseur droit
Parcours junior
Saisons Club
1969-1972 Drapeau : France Provençale Sports Marseille
1972-1974 Drapeau : France OGC Nice
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1974-1979 Drapeau : France OGC Nice 185 0(1)
1979-1980 Drapeau : France Olympique de Marseille033 0(3)
1980-1982 Drapeau : France OGC Nice 071 0(2)
1982-1985 Drapeau : France Olympique lyonnais110 0(6)
1985-1986 Drapeau : France Brest FC 040 0(3)
1986-1987 Drapeau : France Stade rennais 036 0(0)
1987-1990 Drapeau : France US Orléans 102 0(6)
1974-1990 Total 577 (21)
Parcours amateur
Saisons Club
1990-1991 Drapeau : France FCO Saint-Jean de la Ruelle
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1977-1981Drapeau : France France B005 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Henri Zambelli est un footballeur français né le à Marseille dans le département des Bouches-du-Rhône. Il joue au poste de défenseur central ou de défenseur droit du milieu des années 1970 au début des années 1990. Il évolue principalement à l'OGC Nice avec qui il est finaliste de la Coupe de France en 1978.

Il devient ensuite agent de joueurs pendant une vingtaine d'années et s’occupe notamment de Emmanuel Petit et de Frank Lebœuf. Il est, de 2009 à 2011, directeur sportif du Valenciennes FC.

Sommaire

BiographieModifier

Henri Zambelli commence le football dans un club de quartier de Marseille, les Caillols[1] puis rejoint un autre club local Provence Sports en 1969. Repéré par l'OGC Nice, il intègre en 1972 le centre de formation des « Rouges et noirs »[2]. Il fait ses débuts en équipe première lors de la saison 1974-1975 au poste d'arrière droit. Cet arrière solide et efficace[1] jamais battu et au fort tempérament[3] s'impose rapidement comme titulaire et dispute vingt-sept rencontres de championnat. En mai 1975, il dispute avec l'équipe de France juniors la phase finale du tournoi UEFA juniors qui se déroule en Suisse. Les Français terminent troisième de leur poule et ne se qualifient pas pour la suite de la compétition[4].

La saison suivante, Henri Zambelli, toujours en contrat stagiaire, joue au poste d'arrière droit ou en défense centrale aux côtés de Josip Katalinski. Les Niçois terminent vice-champion de France, à trois points de l'AS Saint-Étienne, après avoir occupé la première place en novembre[5]. En mars 1976, il est appelé en équipe de France par Michel Hidalgo, le nouveau sélectionneur, alors qu'il n'a que 19 ans. Il n'entre cependant pas en jeu lors du match amical face à la Tchécoslovaquie[6]. La même année, il est sélectionné par Gabriel Robert en équipe de France olympique et dispute le tournoi de football des Jeux olympiques de Montréal[7]. Il ne dispute cependant aucun match lors de la compétition qui voit les Français, menés par Michel Platini, s'incliner en quart de finale, quatre buts à zéro, face à la RDA[8].

En 1977, les Niçois terminent septième du championnat. Le club atteint les demi-finales de la coupe de France où il est éliminé par le Stade de Reims, trois buts à un sur les deux matchs. Henri Zambelli est appelé en février 1977 par Henri Guérin en équipe de France B pour un match face à la RFA B. Les Français s'imposent un but à zéro sur une réalisation d'Alain Giresse à la 33e minute[9]. Il retrouve en juin 1977 l'équipe de France dans le cadre d'une tournée en Amérique du Sud. Il n'est pas utilisé face à l'Argentine[10] et au Brésil[11] et ne dispute qu'un match amical avec les « Bleus » en fin de tournée face au Clube Atlético Mineiro. Il est remplacé à la 65e minute par Michel Platini dans un match qui se termine sur une défaite trois à buts un[12].

Huitième du championnat en 1978, les Niçois réalisent un beau parcours en coupe de France et rencontrent en finale l'AS Nancy. Favoris de la rencontre, les « Aiglons » doivent s'incliner sur un tir en pivot de Michel Platini à la 57e minute[13],[14]. Avec les espoirs français, il est, en fin de saison, finaliste du Festival International Espoirs. Les Français sont battus en finale par les Hongrois mais Zambelli est élu meilleur joueur du tournoi[15].

Après une quinzième place avec l'OGC Nice en 1979 et une quatrième place au Festival International Espoirs avec les espoirs français[16], Henri Zambelli signe à l'Olympique de Marseille, candidat pour le titre de champion. L'OM se retrouve cependant rapidement en lutte pour le maintien et descend en fin de saison en terminant dix-neuvième du championnat[17]. Avec les espoirs français, il ne parvient pas à passer le cap des qualifications du championnat d'Europe espoirs. Henri Zambelli inscrit le but de la victoire, un but à zéro, face aux Tchèques[18], en match retour de poule, mais les Français terminent deuxième derrière leurs adversaires. Il connait également cette saison-là trois autres sélections en équipe de France B, la dernière le 24 mars 1981 face aux Pays-Bas B. Les deux équipes se séparent sur un match nul deux buts partout[19]. Il quitte l'OM en fin de saison et retourne alors à l'OGC Nice pendant deux ans. Le club, après une quinzième place en 1981, descend la saison suivante.

Il signe en 1983 à l'Olympique lyonnais où il connaît pour la troisième fois la relégation[2]. Il reste cependant au sein du club qui échoue dans la course à la remontée face au Racing club de Paris en pré-barrages puis termine septième en 1985. Il rejoint alors le Brest Armorique FC en première division. Le club termine quatorzième du championnat et évite les barrages grâce à un dégagement sur la ligne de but brestoise de Zambelli lors de la dernière journée face au Lille OSC[20]. Alors qu'il est sur le point de prolonger pour deux saisons supplémentaires, les dirigeants brestois font signer Michel Sorin et Henri Zambelli signe au Stade rennais[20]. Le club termine dernier du championnat et descend en Division 2[2].

Il rejoint alors l'US Orléans, club de Division 2 où il dispute trois saisons et devient capitaine de l'équipe. Le club atteint en 1989 les quarts de finale de la coupe de France après avoir battu le Paris Saint-Germain quatre buts à zéro au parc des Princes et sept à trois sur les deux matchs. Les Orléanais s'inclinent ensuite, cinq buts à quatre sur les deux matchs, face à l'AS Monaco[21]. Il met fin à sa carrière professionnelle en 1990 et signe en tant qu'amateur au F.C.O. Saint-Jean de la Ruelle où il joue un an.

Henri Zambelli devient alors agent de joueur et s'occupe des intérêts de joueurs comme Emmanuel Petit, Frank Lebœuf, Steve Savidan, Jimmy Briand, Pierre-Alain Frau ou Bafétimbi Gomis et d'entraîneurs comme Michel Der Zakarian et Philippe Montanier. Après 20 ans dans ce métier, il est nommé, le 1er septembre 2009, directeur sportif du Valenciennes FC, chargé de la liaison entre le président et l'entraîneur ainsi que de la cellule de recrutement[22]. Il quitte ses fonctions au sein du club valenciennois le 10 novembre 2011, six mois avant la fin de son contrat, le nouveau président, Jean-Raymond Legrand, souhaitant réorganiser l'organigramme sportif[23].

StatistiquesModifier

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel d'Henri Zambelli durant sa carrière de joueur professionnel[24].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts
1974 - 1975 OGC Nice   France Division 1 27 0 3 0 - - -
1975 - 1976 OGC Nice   France Division 1 35 1 3 0 - - -
1976 - 1977 OGC Nice   France Division 1 29 0 9 0 C3 2 0
1977 - 1978 OGC Nice   France Division 1 28 0 9 0 - - -
1978 - 1979 OGC Nice   France Division 1 36 0 4 0 - - -
1979 - 1980 Olympique de Marseille   France Division 1 32 3 1 0 - - -
1980 - 1981 OGC Nice   France Division 1 37 1 1 0 - - -
1981 - 1982 OGC Nice   France Division 1 30 0 3 1 - - -
1982 - 1983 Olympique lyonnais   France Division 1 33 1 3 0 - - -
1983 - 1984 Olympique lyonnais   France Division 2 35 3 6 0 - - -
1984 - 1985 Olympique lyonnais   France Division 2 32 2 1 0 - - -
1985 - 1986 Brest FC   France Division 1 35 3 5 0 - - -
1986 - 1987 Stade rennais   France Division 1 33 0 3 0 - - -
1987 - 1988 US Orléans   France Division 2 27 4 - - - - -
1988 - 1989 US Orléans   France Division 2 32 1 7 0 - - -
1989 - 1990 US Orléans   France Division 2 33 1 3 0 - - -
Total 514 20 61 1 - 2 0

PalmarèsModifier

Avec l'OGC Nice, il ne remporte aucun titre mais est vice-champion de France en 1976 et finaliste de la Coupe de France 1978.

International français juniors, Espoirs, Olympique et B, il est finaliste du Festival International Espoirs en 1978 avec les espoirs et meilleur joueur du tournoi.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jacques Ferrand et Jean-Philippe Réthacker, « Dictionnaire de la division 1 », Les guides de l’Équipe - Football 85-86, L'Équipe,‎ , p. 55 (ISSN 0153-1069)
  2. a b et c « Fiche d'Henri Zambelli », sur www.stade-rennais-online.com (consulté le 18 août 2011)
  3. Max Urbini, « Place aux sélections ! », France Football, L'Équipe, no 1563,‎ , p. 4
  4. Jacques Ferrand et Jean Cornu, « Jeunes », Football 76, Les cahiers de l’Équipe, L'Équipe, no 57,‎ , p. 188
  5. « Championnat de France 1975/1976 », sur www.om4ever.com (consulté le 18 août 2011)
  6. « France 2-2 Tchécoslovaquie », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 18 août 2011)
  7. « Tournois - France », sur fr.fifa.com, FIFA (consulté le 18 août 2011)
  8. « République Démocratique Allemande - France 4-0 », sur fr.fifa.com, FIFA (consulté le 18 août 2011)
  9. « France B 1 - 0 Allemagne B », sur selectiona.free.fr (consulté le 18 août 2011)
  10. « Argentine 0-0 France », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 18 août 2011)
  11. « Brésil 2-2 France », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 18 août 2011)
  12. « CA Mineiro 3 - 1 France », sur selectiona.free.fr (consulté le 18 août 2011)
  13. « Coupe de France Saison 1977 - 1978 », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 18 août 2011)
  14. « Saison 1977-1978 Nancy et Michel Platini vainqueur », sur www.om4ever.com (consulté le 18 août 2011)
  15. « 6ème Festival Foot "Espoirs" », sur www.festival-foot-espoirs.com (consulté le 18 août 2011)
  16. « 7ème Festival Foot "Espoirs" », sur www.festival-foot-espoirs.com (consulté le 18 août 2011)
  17. « La Saison 1979-1980, la redescente », sur www.om4ever.com (consulté le 18 août 2011)
  18. « Les espoirs », L’Équipe Football 81, L'Équipe,‎ , p. 154 (ISSN 0153-1069)
  19. « France B 2 - 2 Pays-Bas B », sur selectiona.free.fr (consulté le 18 août 2011)
  20. a et b « Zambelli : « Je ne suis pas le sauveur de Brest... » », sur www.brest.maville.com, Ouest-France, (consulté le 18 août 2011)
  21. « 08/04/1989: Coupe de France (1/8ème): PSG-USO 0-4 », sur usoarago.canalblog.com (consulté le 18 août 2011)
  22. « Henri Zambelli présenté », sur www.va-fc.com, Valenciennes FC, (consulté le 12 août 2011)
  23. « Valenciennes : Zambelli s'en va », sur www.football365.fr, Football365.fr, (consulté le 10 novembre 2011)
  24. « Henri Zambelli », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 28 juillet 2011)

Liens externesModifier