Henri Bresles

Henri Achille Aimable Bachimont dit Henri Bresles, né le dans le 17e arrondissement de Paris[1] et mort le dans le 5e arrondissement de Paris[2], est un compositeur et chansonnier français.

BiographieModifier

Élève de Mathis Lussy, Félicien Vargues et Alexandre Scola, il commence à écrire de la musique dès l'âge de 21 ans sous le nom de « Bachimont ». Il est aussi un chansonnier très fécond, membre du Caveau de Paris[3] dont il était le trésorier-archiviste[4].

Bachimont fut aussi un grand collectionneur[5]. Ses autographes et manuscrits furent vendus en 1909[6], 1919 et 1925 dont la correspondance de Sophie Cottin. Une donation de plus de 600 documents aux Archives nationales en 1925 constitue le fonds Bachimont AB XIX 707-730. Cette collection devait servir à l'écriture de la Galerie chansonnière par Octave Pradels dont seul le tome 1 parut en 1924[7].

En complément de l'édition de ses compositions chez Coutarel ou P. Pégat, ses textes ont été publiés dans la revue Le Caveau. Il composa pour des auteurs comme Charles Quinel, Ludovic Fortolis ou Hey Niger.

ŒuvresModifier

DistinctionsModifier

SourcesModifier

  • Dictionnaire national des contemporains, sous la direction de Charles-Emmanuel Curinier, Paris, Office général d'édition, 1901[13]
  • Henri Bachimont, La Galerie chansonnière, tome 1, p. 35-37, BNF, collection Henri Bachimont
  • P. Pégat, Catalogues de Vente autographes Charavay, 25/11/1909, Cie Editeur

RéférencesModifier

  1. Acte de naissance n° 2099 (vue 6/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 17e arrondissement, registre des naissances de 1864.
  2. Acte de décès n° 1280 (vue 9/20). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 5e arrondissement, registre des décès de 1924.
  3. Dictionnaire national des contemporains, sous la direction de CE Curinier, Paris, Office général d'édition, tome 3, 1899-1919, p. 75
  4. Chronique. Le concours du Caveau. Le XIXe siècle, 8 janvier 1906, p. 1, à lire en ligne sur Gallica.
  5. A propos du centenaire de Désaugiers. Le Ménestrel, 12 août 1927, p. 351, à lire en ligne sur Gallica.
  6. Échos. Vente d'autographes. La Lanterne, 28 novembre 1909, p. 1, à lire en ligne sur Gallica.
  7. Bachimont (Collection). Bibliothèque de l'École des Chartes, année 1929, tome XC, p. 137, à lire en ligne sur Gallica.
  8. Le compositeur de "L'armurier de Tolède", Henri Bachimont (Henri Bresles). Comoedia, 15 octobre 1923, p. 4, à lire en ligne sur Gallica.
  9. SACD
  10. Partie officielle. Officiers d'Académie. Journal Officiel, 27 février 1899, p. 1357, à lire en ligne sur Gallica.
  11. Ministère de l'Agriculture. Grade de chevalier. Journal Officiel, 15 janvier 1905, p. 326, à lire en ligne sur Gallica.
  12. Nécrologie. L'Intransigeant, 7 août 1924, p. 7, à lire en ligne sur Gallica.
  13. Article Bresles (Henri Bachaumont, dit). Dictionnaire national des contemporains, tome III, p. 75, à lire en ligne sur Gallica./

Liens externesModifier