Ouvrir le menu principal

Hellblade: Senua's Sacrifice

jeu vidéo de 2017

Hellblade
Senua's Sacrifice
Image illustrative de l'article Hellblade: Senua's Sacrifice

Éditeur Ninja Theory
Développeur Ninja Theory

Date de sortie Windows Playstation 4

Xbox One
Genre Action, hack 'n' slash
Mode de jeu Solo
Plate-forme
Ordinateur(s) :
Console(s) :
Langue Voix en anglais, sous-titres en français

Moteur Unreal Engine 4

Hellblade: Senua's Sacrifice est un jeu vidéo de type action et hack 'n' slash édité et développé par Ninja Theory, sorti en 2017 sur Windows et PlayStation 4 et l'année suivante sur Xbox One.

Sommaire

SynopsisModifier

An de grâce 875 ap. J-C, l’île d’Oakney située au nord de l’Écosse capitule face aux hordes vikings descendues de leurs drakkars. Bien décidés à annexer cette région, les Scandinaves massacrent les autochtones ne laissant la vie qu’à de rares survivants parmi lesquels une guerrière picte portant le nom d’une déesse celte de la province romaine de Bretagne. Inspiré du mythe d’Orphée, de la Divine Comédie de Dante « Enfers » et des nombreuses légendes nordiques, Hellblade conte l’histoire de Senua (incarnée par Melina Juergens) et de son voyage dans le royaume de Hel (ou Helheim) afin de réclamer l’âme de son amant mort des mains des Vikings. Véritable plongée en enfer, le titre de Ninja Theory puise allègrement dans les mythes et légendes celtiques et nordiques pour enrichir son propos, et donner vie à cette vision si singulière du deuil.

Système de jeuModifier

Le joueur n'a aucun affichage concernant sa santé, ni même la direction qu'il doit prendre. Il doit se fier aux nombreuses voix qu'entend Senua (incarnée par l'actrice britannique Melina Juergens qui a également fait la capture de mouvement).

Un sujet difficileModifier

Hellblade traite d'un sujet qui n'a jamais été abordé en profondeur jusqu'à présent dans un jeu vidéo, car trop délicat et très lourd : les troubles mentaux. En effet, le personnage de Senua est psychotique, ce qui se caractérise entre autres par des hallucinations visuelles et auditives tout au long du jeu. Par ailleurs, avant même l'affichage de l'écran-titre du jeu, un préambule nous précise que l'équipe de Ninja Theory a consulté plusieurs spécialistes du sujet (psychiatres, neurologues et personnes psychotiques) afin de mieux comprendre cette maladie et d'en retranscrire les symptômes le plus fidèlement dans le jeu.

AccueilModifier

CritiqueModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Canard PC (FR) 8/10[1]
Game Informer (US) 8/10[2]
PC Gamer (UK) 78 %[3]
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 8/10[4]
Gamekult (FR) 6/10[5]
GameSpot (US) 8/10[6]
IGN (US) 9/10[7]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[8]

VentesModifier

Le 22 juin 2018, le développeur annonce que le jeu s'est écoulé à un million d'exemplaires[9].

Notes et référencesModifier

  1. Pipomantis, Test : Hellblade: Senua's Sacrifice - Rigueur Warning, 1er septembre 2017, Canard PC n°365, p. 28-29.
  2. (en) Joe Juba, « Seeing Through The Fog - Hellblade - PlayStation 4 », Game Informer, (consulté le 8 août 2017)
  3. (en) Leif Johnson, « Hellblade: Senua's Sacrifice review », PC Gamer, (consulté le 8 août 2017)
  4. Gianni Molinaro, « TEST de Hellblade Senua's Sacrifice : La folie des grandeurs », Gameblog, (consulté le 8 août 2017)
  5. boulapoire, « Test Hellblade : Senua's Sacrifice », sur Gamekult,
  6. (en) Alessandro Fillari, « Hellblade: Senua's Sacrifice Review », GameSpot, (consulté le 8 août 2017)
  7. (en) Brandin Tyrrel, « Hellblade: Senua's Sacrifice Review », IGN, (consulté le 7 août 2017)
  8. Panthaa, « Test : Hellblade : Senua's Sacrifice : Une claque artistique au service d'une aventure saisissante ! », sur jeuxvideo.com,
  9. daFans, Hellblade : Senua's Sacrifice - Le million !, 22 Juin 2018, Jeuxvideo.com.