Helene Kullmann

Héroïne de l'Union soviétique
Leen Kullman
Helene Kullman.png
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Леэн КульманVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Allégeance
Activité
Autres informations
Grade militaire
Conflits
Distinctions

Helene (Leen) Kullman (cyrillique : Леэн Кульман), née le à Tartu (Estonie) et morte assassinée dans la même ville le , était une agent des services secrets soviétiques estonienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle fut décorée du titre de Héros de l'Union soviétique à titre posthume.

BiographieModifier

Fille de Andrus et Lydia Kuhlman, elle avait 6 frères et sœurs. Après la mort de son père en 1933, elle commence plusieurs petits boulots pour subvenir aux besoins de sa famille : s'occuper du bétail, ouvrière dans une briqueterie et servante chez une riche famille suédoise[1].

En 1940, elle rejoint un Komsomol en tant que leader de la jeunesse avant, l'année suivante, de devenir membre du Comité Central Estonien qui la nomme professeur dans une école primaire de Tallinn[1].

Elle rejoint l'Armée rouge en 1942 en tant qu'infirmière et ne devient une espionne qu'en avril 1942. En janvier 1943, elle est arrêtée près du village de Võru avec sa sœur, sa mère et son beau-frère[1]. Elle est abattue le par un membre de l'organisation fasciste estonienne Autodéfense[2].

Elle a reçu le titre de Héros de l'Union soviétique à titre posthume en 1965, vingt ans après la fin de la guerre[3] ainsi que l'Ordre de Lénine.

RéférencesModifier

  1. a b et c « Когда рушатся скалы », sur www.a-z.ru (consulté le 28 avril 2018)
  2. Евгения Кацева, « Мой личный военный трофей », Знамя,‎ (lire en ligne, consulté le 28 avril 2018)
  3. (ru) Гордей Левченко, Вместе с флотом. Неизвестные мемуары адмирала (lire en ligne)