Hasan Seyidbeyli

Hasan Seyidbeyli
Həsən Seyidbəylinin Bakıda xatirə lövhəsi.jpg
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
BakouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Həsən Mehdi oğlu SeyidbəyliVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Enfants
Maryam Seyidbayli
Mehdi Seyidbəyli (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinctions
Liste détaillée
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Artiste du peuple de la RSS d'Azerbaïdjan (d)
Ordre de l'Insigne d'honneur
Artiste émérite de la RSS d'Azerbaïdjan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Həsən Seyidbəylinin Bakıda xatirə lövhəsi.jpg
Plaque commémorative

Hasan Seyidbeyli (en azéri : Həsən Mehdi oğlu Seyidbəyli) est un écrivain, dramaturge, scénariste, réalisateur et artiste du peuple de la RSS d'Azerbaïdjan[1].

JeunesseModifier

Hasan Seyidbeyli est né le à Bakou, RSS d'Azerbaïdjan. En 1938-1939, il étudie à l'Institut des réalisateurs de films de Leningrad. En 1942, son activité littéraire débute. En 1943, il poursuit sa formation à la faculté de directeur de l'Institut de cinématographie Gerasimov (avec S. Eisenstein et G. Kozintsev).

Son œuvreModifier

Hasan Seyidbeyli a donné une grande impulsion au développement du cinéma azerbaïdjanais en tant que personnalité publique[2]. En 1963-1975 il travaille comme réalisateur au studio de cinéma d'Azerbaïdjan et devient premier secrétaire du conseil d'administration de l'Union des cinéastes d'Azerbaïdjan. En 1975-1980 il est élu président de l'Union des cinéastes d'Azerbaïdjan. Les pièces Examen, Chercheurs d’or, Portes fermées ont été mises en scène en Azerbaïdjan et à l'étranger. Les romans Sur les rives de la Kura (1953), Standardiste (1960), Du front au front (1961), Les années passent (1973, avec Imran Gasimov), Tarzana (1975), Fleur (1978), La mer aime les braves (1954), Pourquoi vivez-vous (1959, en commun avec I. Gasimov) parlent du travail de ses contemporains et leur pureté morale. Le roman Sur les rives lointaines (1958, avec I. Gasimov) est dédié au héros de l'Union soviétique M. Huseynzade. Ses œuvres ont été traduites dans plusieurs langues. Hasan Seyidbeyli est le directeur du film sur la vie du poète et philosophe Nasimi. Ses films ont remporté des prix et des diplômes aux festivals de cinéma de toute l’URSS[3].

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. (az) « Həsən Seyidbəyli », sur kayzen.az, 15 yanvar 2013 (consulté le )
  2. (az) « Dövlət Film Fondunda görkəmli rejissor Həsən Seyidbəylinin şəxsi arxiv fondu yaradılıb », sur apa.az, 08 fevral 2011 (consulté le )
  3. (az) « Həsən Seyidbəylinin 100 illik yubileyinin qeyd edilməsi haqqında Azərbaycan Respublikası Prezidentinin Sərəncamı », sur mct.gov.az, (consulté le ).