Imran Gasimov

Imran Qasimov
Imran Gasimov.jpg
Fonction
Parlementaire du Soviet suprême de l'Union soviétique
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
BakouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
İmran Haşım oğlu QasımovVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Parti politique
Genres artistiques
Distinctions
Liste détaillée
Artiste émérite de la RSS d'Azerbaïdjan (d) ()
Artiste du peuple de la RSS d'Azerbaïdjan (d) ()
Prix d'État de la RSS d'Azerbaïdjan (d) ()
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Ordre de Lénine
Ordre de l'Insigne d'honneurVoir et modifier les données sur Wikidata

Imran Gasimov (en azéri : İmran Haşım oğlu Qasımov) , né le 25 novembre 1918 à Bakou et mort le 20 avril 1981 à Bakou, est un dramaturge et scénariste azerbaïdjanais, secrétaire de l'Union des écrivains d'Azerbaïdjan (1967-1981), Écrivain du peuple d'Azerbaïdjan (1979) ), lauréat du prix d'État de la RSS d'Azerbaïdjan (1980) et de l'Ordre de Lénine (1978).

Études et carrièreModifier

Imran Gasimov obtient son Certificat d'études secondaires en 1934. Il étudié à la Faculté de philologie de l'Université d'État d'Azerbaïdjan, puis au cours de scénaristes à Moscou. Après le retour dans son pays natal, il est premier vice-président du comité de la cinématographie auprès du Conseil des ministres de la RSS d'Azerbaïdjan, rédacteur en chef du magazine Literaturniy Azerbaïdjan et premier secrétaire de l'Union des écrivains d'Azerbaïdjan de 1975 à la fin de sa vie (1981)[1].

Imran Gasimov est l'un des écrivains qui ont apporté une contribution importante au développement de la littérature azerbaïdjanaise. Il possède un riche héritage littéraire et artistique en tant que prosateur, dramaturge et scénariste.

ŒuvreModifier

Le roman Sur les rives lointaines, écrit avec l'écrivain Hasan Seyidbeyli, est l'une des œuvres les plus populaires de l'époque. Il est consacré à l’héroїsme de l’éclaireur et partisan azerbaïdjanais Mehdi Huseynzadé. Le thème de la mer occupe une place particulière dans son œuvre :

  • L'épopée des pétroliers de la Caspienne
  • La mer aime les braves (avec H. Seyidbeyli)
  • L'homme s’installe
  • Rêve
  • L'aube sur la mer Caspienne et d'autres[2].

Scénarios pour les filmsModifier

  • Son grand cœur (1959)
  • Le vrai ami (1960)
  • L'homme jette une ancre (1968)
  • Le conte des pétroliers de la Caspienne (1953) (avec R. L. Carmen)
  • Les conquérants de la mer (1959) (avec R. L. Carmen)
  • Sur les rives lointaines (1958, avec G. Seidbeyli)
  • Notre rue (1962)
  • Nouvelle Sommet (dans le film Qui nous aimons, 1966)
  • Brejnev à Bakou (1980)

DistinctionsModifier

  • Écrivain du peuple
  • Prix d'État d'Azerbaïdjan
  • Ordre de Lénine
  • Bannière rouge du travail
  • Insigne d'honneur[3].

RéférencesModifier

  1. (az) « Görkəmli yazıçı, dramaturq, ssenarist: İmran Qasımov », sur medeniyyet.az, (consulté le )
  2. (az) « Xəzərdən "Uzaq sahillər"ədək gedən yol », sur anl.az, 2009.-2 aprel (consulté le )
  3. (az) « İmran Qasımovun 100 illik yubileyinin qeyd edilməsi haqqında Azərbaycan Respublikası Prezidentinin Sərəncamı », sur president.az, 28 iyun 2018 (consulté le )

Liens externesModifier