Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gerstad.
Ne pas confondre avec Harry W. Gerstad (1886-1966), directeur de la photographie américain.
Harry Gerstad
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Harry Donald Gerstad
Naissance
Chicago
Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 93 ans)
Palm Springs
Californie, États-Unis
Profession Monteur (activité principale)
Réalisateur (1 film - 5 séries)
Films notables Le Champion (1949)
Le train sifflera trois fois (1952)
La Rue chaude (1962)
Ben (1972)
Séries notables Les Aventures de Superman (1953-1957, monteur/réalisateur)
Rintintin (1956, réalisateur)
Le Grand Chaparral (1967, monteur)

Harry Gerstad (parfois crédité Harry W. Gerstad) est un monteur — membre de l'ACE — et réalisateur américain, né Harry Donald Gerstad le à Chicago (Illinois), mort le à Palm Springs (Californie).

Sommaire

BiographieModifier

Fils du directeur de la photographie Harry W. Gerstad (1886-1966), il exerce comme monteur sur une quarantaine de films américains, le premier étant Deux mains, la nuit de Robert Siodmak (avec Dorothy McGuire et George Brent), sorti en 1945. Ses trois derniers sont réalisés par Phil Karlson (dont Ben en 1972, avec Joseph Campanella et Arthur O'Connell), l'ultime sortant en 1975.

Parmi les autres films notables qu'il monte, citons Le Champion de Mark Robson (1949, avec Kirk Douglas et Marilyn Maxwell), Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann (1952, avec Gary Cooper et Grace Kelly), La Rue chaude d'Edward Dmytryk (1962, avec Laurence Harvey et Capucine), ou encore La Caravane de feu de Burt Kennedy (1967, avec John Wayne et Kirk Douglas).

Harry Gerstad est également monteur pour la télévision, sur quatre séries (1953-1967), dont Les Aventures de Superman (vingt-six épisodes, 1953-1954) et Le Grand Chaparral (deux épisodes, 1967).

En outre, il est réalisateur d'un western sorti en 1960 (13 Fighting Men, avec Grant Williams et Brad Dexter), ainsi que sur cinq séries (1955-1958), dont Les Aventures de Superman (quinze épisodes, 1955-1957) et Rintintin (un épisode, 1956).

Les deux films pré-cités Le Champion et Le train sifflera trois fois lui permettent chacun de gagner l'Oscar du meilleur montage.

Filmographie partielleModifier

Comme monteurModifier

Au cinéma
À la télévision

Comme réalisateurModifier

Au cinéma
À la télévision

RécompensesModifier

Liens externesModifier