Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Magnussen.
Harro Magnussen
Harro Magnussen Atelier.jpg
Harro Magnussen dans son atelier en 1898
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
GrunewaldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Harro Magnussen, né le à Hamm près de Hambourg et mort le (à 47 ans) à Grunewald près de Berlin, est un sculpteur allemand, prisé du temps de l'Empire allemand.

BiographieModifier

Harro Magnussen est le fils du peintre Christian Carl Magnussen qui lui apprend le dessin, la sculpture sur bois, etc. Il commence en 1882 ses études académiques à Munich auprès des peintres Nikolaos Gysis, Gabriel von Hackl et Ludwig von Löfftz. Magnussen est impressionné par l'école de sculpture de Berlin, et particulièrement par le sculpteur néo-baroque Reinhold Begas. Il entre en 1888 à l'atelier de ce dernier, où il demeure pendant cinq ans, collaborant entre autres au monument de l'empereur Guillaume de Berlin.

Harro Magnussen ouvre son propre atelier en 1893 et reçoit nombre de commandes, en particulier de bustes. Son buste de Bismarck datant de 1889 est déjà édité à un millier d'exemplaires, en plâtre ou en bronze, dix ans plus tard. Le sculpteur attire l'attention en 1899 de l'empereur Guillaume II qui lui achète une statue en marbre de Frédéric le Grand mourant. Il lui commande ensuite une statue du roi pour le salon blanc du château de Berlin. La renommée de Magnussen s'étend. L'année suivante, il est choisi pour sculpter le monument no 20 de l'allée de la Victoire du Tiergarten, monument dédié à Joachim-Hector de Brandebourg, aujourd'hui disparu. Il reçoit pour cela l'ordre de la Couronne de IVe classe.

Quelques œuvresModifier

IllustrationsModifier

BibliographieModifier

 
Statue de Guillaume Ier à Bonn
  • (de) Peter Bloch et Waldemar Grzimek, Die Berliner Bildhauerschule im neunzehnten Jahrhundert - Das klassische Berlin, Berlin, 1978, réédité en 1994

SourceModifier