Haría

commune espagnole

Haría
Blason de Haría
Héraldique
Drapeau de Haría
Drapeau
Haría
Vue générale d'Haría.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Drapeau des îles Canaries Îles Canaries
Province Drapeau de la province de Las Palmas Province de Las Palmas
Île Drapeau de Lanzarote Lanzarote
Comarque Norte
District judic. Arrecife
Maire José Mariano Torres Stinga (Coalición Canaria)
Code postal 35520
Démographie
Gentilé Hariano/a
Population 5 263 hab. ()
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 29° 08′ 00″ nord, 13° 28′ 00″ ouest
Altitude 270 m
Superficie 10 658 ha = 106,58 km2
Bordée par Océan Atlantique
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Lanzarote
Voir sur la carte administrative de Lanzarote
City locator 14.svg
Haría
Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries
Voir sur la carte topographique des Îles Canaries
City locator 14.svg
Haría
Géolocalisation sur la carte : Îles Canaries
Voir sur la carte administrative des Îles Canaries
City locator 14.svg
Haría
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne3
City locator 14.svg
Haría
Liens
Site web www.ayuntamientodeharia.com

Haría est une commune de la province de Las Palmas dans la communauté autonome des Îles Canaries en Espagne. Elle est située à l'extrémité nord de l'île de Lanzarote.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune d'Haría est située au nord de l'île de Lanzarote et son territoire accueille le massif de Famara qui s'élève jusqu'à 670 m aux Peñas del Chache, point culminant de toute l'île.


Villages de la communeModifier

(Nombre d'habitants en 2007)

HistoireModifier

Comme les autres communes de Lanzarote, Haría a subi de nombreuses invasions et attaques de pirates durant son histoire. La pire a eu lieu en 1586 lorsque la quasi-totalité de la palmeraie a été détruite.

Depuis les années 1950, Haría est victime de l'exode rural et beaucoup de ses habitants ont émigré en Amérique du Sud. De nombreuses maisons demeurent inhabitées.

Vues du villageModifier

PatrimoineModifier

  • Église Iglesia de Nuestra Señora de la Encarnación, qui fut reconstruite en 1956 après avoir subi d'importants dégâts lors d'une tempête.
  • Au cimetière : tombe de César Manrique, célèbre artiste et architecte de Lanzarote, qui vécut à Haría.
  • à 5 km : un belvédère, qui offre une belle vue sur la vallée de Haría avec ses nombreux palmiers.
  • Cueva de los Verdes
  • Jameos del Agua

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier