Ouvrir le menu principal

Hampi

village en Inde

Hampi
ಹಂಪೆ
Hampi
Vue aérienne d'Hampi
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Karnataka
District Bellary
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 2 777 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 15° 20′ 00″ nord, 76° 28′ 00″ est
Altitude Min. 467 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir sur la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Hampi

Géolocalisation sur la carte : Karnataka

Voir la carte administrative de la zone Karnataka
City locator 14.svg
Hampi

Géolocalisation sur la carte : Karnataka

Voir la carte topographique de la zone Karnataka
City locator 14.svg
Hampi

Hampi (ಹಂಪೆ en kannada) est un village de l'État du Karnataka en Inde. Il est situé à l'intérieur de l'enceinte de la ville en ruine de Vijayanâgara[1], l'ancienne capitale du royaume de Vijayanâgara, dans la vallée de la Tungabhadrâ.

GéographieModifier

Hampi se trouve à 11 km de la ville d'Hospet, à 430 km au sud-ouest d'Hyderabad et 170 km au sud-est de Bâdâmi. La commune s'étend sur les rives de la Tungabhadrâ, au cœur du plateau du Deccan et entouré d'un milieu sec voire quasi-désertique dépendant des eaux de la mousson.

ÉconomieModifier

La population s'est installée dans les maisons bordant la rue principale, faisant de Hampi Bazaar une bourgade animée et prospère. Le village vit principalement de l'agriculture, des retombées économiques des pèlerinages dans les lieux saints (notamment le temple de Virupaksha dont le sanctuaire principal est consacré à Virupaksha, une forme de Shiva, et qui surplombe le village), et du tourisme qui tient une place de plus en plus importante. Hampi est également un site d'escalade très prisé des grimpeurs du monde entier. Le village était probablement aussi un centre religieux actif avant même l'établissement de l'Empire indien. Il l'est toujours par l'intermédiaire en particulier du temple de Virupaksha.

HistoireModifier

Lieux et monumentsModifier

Temple d'HanumānModifier

En haut du mont Anjaneya surplombant toute la vallée, après avoir grimpé plus de 600 marches, on trouve le temple d'Hanumān. C'est un haut lieu de pèlerinage dans la religion hindouiste et c'est à cet endroit que selon la croyance hindou serait né Hanumān, le dieu singe. En tout cas sa descendance y est nombreuse puisque l'on peut croiser sur le site et tout aux alentours d'Hampi des milliers de singes.

Les ruines de VijayanâgaraModifier

Article détaillé : Ensemble monumental de Hampi.

Vijayanâgara était autrefois la capitale d'un des plus grands empires hindous. Cet empire fut fondé par les princes télougou en 1336 et atteignit son apogée au XVIe siècle. En ce temps-là, la cité a été décrite par des voyageurs étrangers comme fabuleusement riche (l'empire contrôlait le commerce régional de coton et d'épices) et a probablement compté jusqu'à un demi-million d'habitants — une population très importante pour l'époque. Au XVe siècle Vijayanagara a été la seconde plus grande ville au monde derrière Pékin.

La ville était entourée de sept enceintes fortifiées et couvrait une superficie de 43 km².

Après la défaite en 1565 de l'empire contre la coalition de sultanats musulmans du Deccan lors de la bataille de Talikota, l'empire s'effondra brutalement et la ville fut pillée et abandonnée, laissant un ensemble de bâtiments remarquables dans un paysage insolite et grandiose.

Les principaux édifices sur le site sont :

  • le temple de Virupaksha
  • le temple de Vittala
  • le temple d'Achyutaraya
  • la cité royale, comprenant le Lotus Mahal, des étables pour éléphants, le bain de la Reine et différents temples.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

RéférencesModifier

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 487 et 488, (ISBN 0816073368)

Voir aussiModifier