Ouvrir le menu principal

Hala Wardé

architecte franco-libanaise

BiographieModifier

Enfance et étudesModifier

Hala Wardé est née à Beyrouth au Liban en 1965 dans une famille de commerçants aisée. À 20 ans, elle quitte son pays pour fuir la guerre et poursuivre ses études.

Elle entre à l’École spéciale d'architecture (ESA) de Paris en 1986[1]. Elle y suit les enseignements de Paul Virilio qui deviendra son mentor, Bernard Tschumi et Jean Nouvel avec qui elle collaborera ensuite. Pour elle, « l'atelier Virilio de l'École spécial d'architecture était un lieu d'éveil des consciences et de révélations. Au sens profondément mystique. On venait y écouter Paul avec passion, une expérience à la fois spirituelle et pédagogique. […] Une vision du monde unique et totalement nouvelle[2]. »

Hala Wardé a été grandement influencée par Paul Virilio, également philosophe et écrivain. Et si Jean Nouvel a été quasiment omniprésent dans sa carrière, elle déclare en 2018 après le décès de son professeur que « [son] enseignement n'a jamais cessé d'occuper [ses] pensées. Et c'est donc à lui, Paul, que la reconnaissance de l'architecte [qu’elle est] devenue, va aujourd'hui. »

Hala Wardé est très attachée aux mots et à la musique. Elle apprécie notamment Paul Valéry, Georges Brassens, Jean-Sébastien Bach et Alessandro Scarlatti et dit s’inspirer beaucoup de structures musicales dans son travail, en particulier pour La tour Mirabeau[1].

Débuts en architectureModifier

Durant sa quatrième année d’études, Jean Nouvel qui la considère comme sa « meilleure élève, la plus vive et volontaire » l'invite à rejoindre son cabinet[3]. Elle s’engage en 1989, dès son diplôme en poche, auprès de l’architecte de l’Institut du monde arabe[4].

Leur collaboration se renforce jusqu’à ce qu’Hala Wardé devienne partenaire de l’étude en 1999. Elle se retrouve alors impliquée dans des projets majeurs en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et aux États-Unis[5].

En 2003 Jean Nouvel lui confie la réalisation d’un nouveau complexe de commerces et de bureaux, le One New Change, derrière la Cathédrale Saint-Paul, à Londres.

Le Louvre Abu Dhabi et la création de son étudeModifier

 
Musée du Louvre Abu Dhabi

En 2008, Hala Wardé crée son agence, HW architecture, à Paris. Jean Nouvel vient d’être choisi pour réaliser le Louvre Abu Dhabi et les structures définissent un partenariat privilégié pour collaborer. Elle dirige ainsi le projet de sa conception à la livraison en 2017.

Les deux architectes travaillent main dans la main : « Jean est le concepteur, c’est lui qui arrive avec l’idée, avec des éléments précis, définitifs. Ses premiers mots sont les plus importants, c’est ce qui me guide jusqu’au bout, jusqu’au chantier[3]. » Sa double-culture occidentale et orientale et sa faculté à s’exprimer en anglais, en arabe et en français permettent de fluidifier les échanges avec les dirigeants de l’émirat.

Avec HW architecture, Hala Wardé développe des projets indépendants, des résidences privées, des commerces. Elle assure l’installation des maisons et de l’école de Villejuif de Jean Prouvé pour la galerie Patrick Seguin dans le cadre de la Fiac. En 2019 elle réalise la scénographie de l’exposition d’art contemporain Visible / invisible au domaine du Trianon de Versailles.

En parallèle du Louvre Abu Dhabi, HW architecture et l’Atelier Jean Nouvel répondent à plusieurs concours comme celui de la Battersea Power Station à Londres en 2013, le projet de phare à Dubaï en 2015. Ils réalisent ensemble des projets de grande ampleur comme la galerie Gagosian dans un immense hangar au Bourget et la galerie Patrick Seguin à Paris (portées par HW Harchitecture) ou plus récemment le Landmark, un immeuble à usage multiple à Beyrouth (porté par Atelier Jean Nouvel).

La déconvenue du BeMaModifier

HW Architecture, qui a acquis une expertise dans la conception et la réalisation de projets de grande envergure remporte en octobre 2016 le concours pour construire le BeMa, le Musée d’art moderne et contemporain de Beyrouth[6]. C’est le premier projet majeur porté par l’étude, indépendamment de celle de Jean Nouvel.

Hala Wardé, qui avait répondu anonymement au concours se déclare ravie et honorée de réaliser son premier grand projet dans sa ville natale, sur le site exceptionnel du campus de l’Université Saint-Joseph (USJ)[7],[8]. Ses plans prévoient un campanile de 120 mètres de haut, pensé comme un phare culturel qui rayonnera sur toute la ville. Ils comprennent également un jardin public, une promenade aménagée, une bibliothèque et un amphithéâtre.

Mais le 11 septembre 2018, l’architecte est mise à l’écart par le conseil d’administration du musée. L’information reste secrète jusqu’à ce qu’Etel Adnan publie une lettre ouverte dans L'Orient-le jour. L’artiste et poète libanaise chargée de réaliser quatre œuvres monumentales travaille en étroite collaboration avec Hala Wardé[9]. Elle y exprime sa consternation devant le choix de l'institution de choisir une « icône montante de l'architecture internationale, pour ensuite la balayer des années plus tard »[10].

Hala Wardé n’a reçu aucune explication sur cette décision qui serait liée à un désaccord sur la rémunération de l’équipe de HW Architecture, qui travaillait gratuitement jusqu’ici. Un compromis, trouvé par Jad Tabet, président de l’Ordre des architectes a été finalement rejeté par l’organisation.

Projets en coursModifier

La tour MirabeauModifier

En septembre 2018, Hala Wardé a été choisie pour réaliser la tour Mirabeau à Marseille[11]. Commanditée par la CMA CGM et Bouygues, la tour constituera un nouvel élément de la zone Euroméditerranée, situé à la place du siège historique de l’armateur, entre celle de Zaha Hadid (nouveau siège de la compagnie) et La Marseillaise de Jean Nouvel[12].

Haute de 85 mètres, elle sera surmontée par un bloc rectangulaire évoquant la forme d’un conteneur. Pour l’architecte, « Ce bâtiment singulier est un assemblage de volumes simples, variations de blancs et d’argent en écho avec l’écume de la mer et ses reflets changeants. Il est couronné par un volume exceptionnel orienté vers les horizons marins[13]. » Elle devrait être inaugurée en 2022.

NotoriétéModifier

En 2017, le magazine Vanity Fair la place en 21e position dans son classement des 50 Français les plus influents du monde[14].

En 2019, le magazine Forbes la classe parmi les 40 femmes françaises « qui incarnent l’excellence, l’avenir et la passion d’entreprendre »[15].

Hala Wardé est membre du jury des Arab Architects Awards 2018[16].

RéalisationsModifier

Avec HW ArchitectureModifier

 
One New Change, ensemble de bureaux et commerces à Londres
  • 2006 : IBU Gallery à Paris (avec Jean-François Bourdet)
  • 2007 : Magasin Aesop à Paris (avec Jean-François Bourdet)
  • 2007 : Magasin Hobbs à Paris (avec Jean-François Bourdet)
  • 2007 : Librairie Assouline à Paris (avec Jean-François Bourdet)
  • 2010 : One New Change, grand ensemble de bureaux et commerces à Londres (avec Jean Nouvel)
  • 2013 : Galerie Gagosian au Bourget (avec Jean Nouvel)
  • 2013 : Galerie Patrick Seguin à Paris (avec Jean Nouvel)
  • 2019 : Visible / invisible, intervention architecturale et scénographique pour une exposition d’art contemporain au domaine du Trianon de Versailles[17]

Avec Ateliers Jean NouvelModifier

  • 2014 : Eco Resort à Taghazout au Maroc
  • 2017 : Musée du Louvre Abu Dhabi

ConférencesModifier

Hala Wardé donne régulièrement des conférences, principalement sur les musées au Moyen-Orient.

BibliographieModifier

  • Olivier Boissière, préface de Jean Nouvel et Hala Wardé, Louvre Abu Dhabi : Histoire d'un projet d'architecture, Édition Skira, Coll. Album, juillet 2019, 126 pages[22]

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Internationales - Hala Wardé, architecte franco-libanaise, élève puis partenaire de Jean Nouvel », sur RFI, (consulté le 19 août 2019)
  2. « L'architecte Hala Warde parle de son mentor Paul Virilio », sur FIGARO, (consulté le 19 août 2019)
  3. a et b « Hala Wardé, l’autre architecte du Louvre Abu Dhabi », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2019)
  4. « Hala Warde, la discrète architecte qui monte », sur Urban Attitude, (consulté le 19 août 2019)
  5. « Conférence Hala Wardé - Nouvelles - Agenda et archives - Académie Libanaise des Beaux-Arts (Alba) - Université de Balamand », sur alba.edu.lb (consulté le 19 août 2019)
  6. « Hala Wardé: Beirut Museum of Art´s new architecture », sur Sabine B. Vogel, (consulté le 20 août 2019)
  7. « Architecture : Hala Wardé va dessiner le Museum of Art de Beyrouth », sur Connaissance des Arts, (consulté le 20 août 2019)
  8. (en-US) « Hala Wardé and HW Architecture Win Competition to Design BeMA: Beirut Museum of Art », sur ArchDaily, (consulté le 20 août 2019)
  9. « Replay Yves Dorget/Hala Wardé/Élise Hameau - #versionfrançaise », sur TV5MONDE+ : revoir émissions et programmes en replay (consulté le 21 août 2019)
  10. « Hala Wardé dismissed as architect of planned Beirut Museum of Art », sur theartnewspaper.com (consulté le 20 août 2019)
  11. « CMA CGM annonce la construction d’une nouvelle tour de bureaux pour la skyline de Marseille en partenariat avec Bouygues Immobilier », sur www.cmacgm-group.com (consulté le 21 août 2019)
  12. « Cette nouvelle tour poussera dans la skyline marseillaise en 2022 », lemoniteur.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2019)
  13. « Avec la Tour Mirabeau, la CMA CGM poursuit la skyline marseillaise », sur Made in Marseille, (consulté le 21 août 2019)
  14. La Rédaction de Vanity Fair et Condé Nast Digital France, « Les 50 Français les plus influents du monde en 2017 », sur Vanity Fair, (consulté le 19 août 2019)
  15. « Chris, Brigitte Macron, Jain... : Top 40 des femmes FORBES françaises », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le 19 août 2019)
  16. « Arab Architect Award », sur arabarchitectsawards.com (consulté le 19 août 2019)
  17. « Séjour incognito à Trianon », sur Les carnets de Versailles (consulté le 20 août 2019)
  18. « Musées au Moyen-Orient, d’Abou Dabi à Beyrouth », sur www.college-de-france.fr (consulté le 19 août 2019)
  19. « Construire des mondes, murmurer l'architecture », sur ENSAPVS (consulté le 19 août 2019)
  20. « Replay Conférence Hala Wardé | 19 novembre | Beyrouth » (consulté le 19 août 2019)
  21. « Talk – Ambassade de France en Allemagne – HW architecture », sur www.hw-architecture.fr (consulté le 19 août 2019)
  22. Boissière, Olivier., Louvre Abu Dhabi. Histoire d'un projet d'architecture. Jean Nouvel., Skira Editore Milan, (ISBN 9782370740809 et 2370740809, OCLC 1112603824, lire en ligne)