Haïtham ben Tariq

sultan d'Oman depuis 2020

Haïtham ben Tariq
هيثم بن طارق
Illustration.
Le sultan Haïtham ben Tariq en 2020.
Titre
Sultan d'Oman
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 24 jours)
Prédécesseur Qabus ibn Saïd
Biographie
Dynastie Al Saïd
Nom de naissance Haïtham ben Tariq Al Saïd
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Mascate (Oman)
Père Tariq ibn Taïmour
Mère Shawana bint Hamud Al-Busa’idiyah
Conjoint Ahad bint Abdallah ben Hamad Al Saïd
Enfants Theyazin ben Haïtham
Bilarab ben Haïtham
Thuraya bint Haïtham
Omaïma bint Haïtham
Héritier Theyazin ben Haïtham
Religion Islam ibadite
Résidence Palais royal de Mascate

Haïtham ben Tariq
Monarques d'Oman

Haïtham ben Tariq (arabe : هيثم بن طارق), né le à Mascate, est sultan d'Oman depuis le . Fils de Tariq ibn Taïmour, Premier ministre d'Oman du au , il devient sultan le lendemain de la mort de son cousin Qabus ibn Saïd.

BiographieModifier

FormationModifier

Haïtham ben Tariq est diplômé en 1979 du Foreign Service Programme de l'université d'Oxford. Au début des années 1980, il dirige la Fédération d'Oman de football[1].

Au gouvernementModifier

Il est sous-secrétaire d'État aux Affaires politiques auprès du ministre des Affaires étrangères de 1986 à 1994, puis secrétaire général pour le ministère des Affaires étrangères de 1994 à 2002[1]. De 2002 à 2004, il exerce la fonction de ministre du Patrimoine et de la Culture, puis est ministre honoraire jusqu'en 2020[2].

Sultan d'OmanModifier

Accession au trôneModifier

Le , au lendemain de la mort de son cousin Qabus ibn Saïd, il devient, à l'âge de 65 ans, sultan d'Oman. Celui-ci le désigne comme héritier — parmi les plus de 80 autres membres de la famille royale[3] — dans une lettre ouverte après sa mort, une volonté confirmée par une majorité de la famille royale[4].

Exercice du pouvoirModifier

Le nouveau sultan promet de rester dans les lignes dessinées par son prédécesseur, un ton apprécié par la communauté internationale. Il annonce une politique étrangère reposant « sur la coexistence pacifique entre les nations […] et sur la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres »[5].

Par un amendement constitutionnel, il est établi que le fils aîné du sultan était désormais nommé prince héritier[6]. Jusqu'ici, il fallait attendre la mort du monarque pour connaître le nom de son successeur.

Vie privéeModifier

Marié à sa cousine, Ahad bint Abdallah ben Hamad Al Saïd, il est père de deux fils et de deux filles, portant la qualification d'altesse[7] :

  1. le prince Theyazin ben Haïtham, né à Mascate, le , titré prince héritier par décret royal le 12 janvier 2021 ;
  2. le prince Bilarab ben Haïtham, né à Mascate, le  ;
  3. la princesse Thuraya bint Haïtham ;
  4. la princesse Omaïma bint Haïtham.

TitulatureModifier

  •  : Son Altesse le prince Haïtham ben Tariq (naissance) ;
  • Depuis le  : Sa Majesté le sultan.

Décorations étrangèresModifier

AscendanceModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Turki ibn Saïd
 
 
 
 
 
 
 
8. Faïsal ibn Turki
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. une surma d'Éthiopie
 
 
 
 
 
 
 
4. Taïmur ibn Faïsal
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Thuwaïni ibn Sultan
 
 
 
 
 
 
 
9. Aliya bint Thuwaïni Al Saïd
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Ghaliya bint Salim al-Busaïdiyah
 
 
 
 
 
 
 
2. Tariq ibn Taïmour (ar)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Kamila Khanum
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Haïtham ben Tariq Al Saïd
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Ahmad Al-Busaïdiyah
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6. Hamud bin Ahmad Al-Busaïdiyah
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Shawana ben Hamud Al-Busaïdiyah
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « The New Sultan of Oman: Haitham Bin Tariq Al Said », sur gulfnews.com (consulté le )
  2. « oman9 », sur www.royalark.net (consulté le )
  3. « Le sultan d'Oman Qabous ben Saïd, au pouvoir depuis 50 ans, est mort », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  4. « Mort du sultan Qabous d'Oman, son cousin Haïtham ben Tarek lui succède », sur parismatch.com (consulté le ).
  5. Après la mort du sultan d’Oman, une transition en douceur, Le Monde, 13 janvier 2020.
  6. « Sultan’s eldest son will become Oman’s crown prince, new decree says », Arab News, 13 janvier 2021.
  7. Royal Ark

Voir aussiModifier

Liens externesModifier