Haânkhès

Haânkhès
Nom en hiéroglyphe
HAanxs
Transcription ḥ3-ˁnḫ=s[1]
Période Deuxième Période intermédiaire
Dynastie XVIIe dynastie
Famille
Conjoint Sekhemrê-Herouhermaât Antef
ou Sekhemrê-Ouahkhâou Râhotep
Enfant(s) Ameni

Haânkhès[2] (ḥ3-ˁnḫ=s, « Puisse-t-elle vivre ! ») est une reine de l'Égypte antique, de la XVIIe dynastie.

Elle n'est connue qu'à partir d'une stèle de son fils, le prince Ameni. La stèle a été trouvée dans Coptos et peut être originaire de Dendérah. Une partie de cette stèle est au musée Petrie d'archéologie égyptienne[3], l'autre est au musée Pouchkine. Ameni avait épousé la princesse Sobekemheb, une fille de Sobekemsaf Ier et de Noubemhat.

Plusieurs hypothèses ont été faites à son propos. Elle a été identifiée, sans certitude, comme une femme du pharaon Sekhemrê-Herouhermaât Antef[4], ou du pharaon Rahotep[5],[6].

Son seul titre connu est femme du roi (ḥmt-nỉswt).

Notes et référencesModifier

  1. (en) Wolfram Grajetzki, Ancient Egyptian Queens : A Hieroglyphic Dictionary, Golden House Publications, , 121 p. (ISBN 0-9547218-9-6), p. 44
  2. Hermann Ranke, Die Ägyptischen Personennamen, Glückstadt, Hambourg et New-York, 1935-1976, volume I, p. 232, 233.
  3. (en) « Denderah (Dendara, Iunet): Temple, town and cemetery in Upper Egypt », sur Digital Egypt
  4. (en) Aidan Mark Dodson et Dyan Hilton, The Complete Royal Families of Ancient Egypt, Thames & Hudson, , 320 p. (ISBN 0-500-05128-3), p. 117
  5. (en) K. S. B. Ryholt et Adam Bülow-Jacobsen, The Political Situation in Egypt During the Second Intermediate Period, C. 1800-1550 B.C., Museum Tusculanum Press, (lire en ligne), p. 266
  6. (en) Chris Bennett, « A Genealogical Chronology of the Seventeenth Dynasty », Journal of the American Research Center in Egypt, vol. 39,‎ , p. 123-155 (DOI 10.2307/40001152)