Ouvrir le menu principal

HNLMS De Ruyter (1935)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir HNLMS De Ruyter.

HNLMS De Ruyter
Image illustrative de l’article HNLMS De Ruyter (1935)
Le Hr.Ms. De Ruyter
Type Croiseur léger
Histoire
A servi dans Naval Jack of the Netherlands.svg Koninklijke Marine
Chantier naval Wilton-Fijenoord Schiedam
Quille posée
Lancement
Armé
Statut coulé le 28 février 1942
Équipage
Équipage 435 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 170,9 m
Maître-bau 15,7 m
Tirant d'eau 5,1 m
Déplacement 6 650 t
Propulsion 3 turbines à vapeur Parsons
6 chaudières Yarrow
Puissance 66 000 cv
Vitesse 32 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage
  • pont = 30 mm
  • ceinture = 30-50 mm
  • tourelle = 100 mm
  • kiosque = 30 mm
Armement
Rayon d'action 6 800 milles à 12 nœuds
(1300 tonnes de fuel)
Aéronefs 2 hydravions Fokker C-11W
1 catapulte

Le HNLMS De Ruyter (Pays-Bas : Hr.Ms. De Ruyter) était un croiseur léger construit au milieu des années 1930 pour la Marine royale néerlandaise (Koninklijke Marine).

HistoireModifier

Il a été, à l'origine, conçu comme un croiseur de 5 000 tonnes avec un armement plus léger en raison des problèmes financiers dus à la Grande Dépression et du mouvement pacifiste néerlandais. Plus tard, dans saconception définitive, une tourelle supplémentaire a été ajoutée et son blindage a été amélioré. Il était le cinquième bateau de la Marine hollandaise à porter le nom de l'Amiral Michiel Adriaenszoon de Ruyter.

Le HNLMS De Ruyter a été mis en chantier le 16 septembre 1933 au chantier naval Wilton-Fijenoord de Schiedam, lancé le 11 mars 1935, et mis en service officiellement le 3 octobre 1936, sous le commandement du Capitaine A. C. van der Sande Lacoste.

ServiceModifier

Sa fonction était de compléter les deux croiseurs existants de la classe Java dans la défense des Indes orientales néerlandaises; l'idée était qu'avec trois croiseurs, il y aurait toujours deux croiseurs disponibles, même si un croiseur devait être réparé. Cependant, en raison de la politique de réduction des coûts le De Ruyter était moins armé et moins équipé que les croiseurs légers du temps (par exemple les croiseurs britanniques de classe Leander.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le De Ruyter a défendu les Indes orientales néerlandaises durant l'invasion japonaise. Il a été endommagé par l'attaque aérienne dans la bataille du détroit de Makassar le 4 février 1942, mais pas sérieusement. Il s'est aussi battu dans la bataille du Détroit de Badung le 18 février.
Dans la bataille de la mer de Java le 27 février, le De Ruyter était le vaisseau amiral du Vice-amiral hollandais Karel Doorman, avec son capitaine Eugène Lacomblé (qui avait précédemment servi à bord du bateau comme lieutenant). Au nord de Java, le soir du 27, les restes de la flotte ABDA ont été attaqués par les croiseurs lourds japonais Nachi et Haguro.
De Ruyter a été frappé par une seule torpille Type 93 envoyée par le Haguro à 23 h 30. Il a coulé à 02 h 30 le lendemain matin avec la perte de 345 hommes, dont l'Amiral Doorman et le Capitaine Lacomblé. Son épave a été retrouvée après la guerre, et a été déclarée comme tombe de guerre. Sa cloche est maintenant dans l'église Kloosterkerk de La Haye.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Note et référenceModifier