HMS Southdown (L25)

HMS Southdown
Image illustrative de l’article HMS Southdown (L25)
HMS Southdown en 1941
Type Destroyer
Classe Hunt de type I
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Chantier naval J. Samuel White & Company, Cowes
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Démoli en 1956
Équipage
Équipage 148 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 85,34 m
Maître-bau 8,84 m
Tirant d'eau 2,36 m
Déplacement 1 016 t
Port en lourd 1 362 t
Propulsion 2 chaudières à vapeur Admiralty
2 turbines à vapeur Parsons
Puissance 18 730 ch (14 000 kW)
Vitesse 27 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 4 canons de marine de 4 pouces QF Mark XVI
Une batterie de quatre canons de marine de 2 livres QF
2 canons de 20 mm Oerlikon
40 charges de profondeur, 2 lanceurs, 1 rack
Rayon d'action 3 600 milles marins à 14 nœuds
Carrière
Indicatif L25

Le HMS Southdown est un destroyer de classe Hunt de type I de la Royal Navy, qui participa aux opérations navales contre la Kriegsmarine (marine Allemande) pendant la seconde Guerre mondiale.

ConstructionModifier

Le Southdown est commandé le 11 avril 1939 dans le cadre du programme de construction d'urgence de la guerre de 1939 pour le chantier naval de J. Samuel White & Company à Cowes sur l'île de Wight sous le numéro J6602. La pose de la quille est effectuée le 22 août 1939, le Southdown est lancé le 5 juillet 1940 et mis en service le 8 novembre 1940.

Il est parrainé par la communauté civile de Woking dans le Surrey, dans le cadre de la Warship Week (semaine des navires de guerre) en mars 1942.

HistoireModifier

Seconde guerre mondialeModifier

Le Southdown remporte les honneurs de bataille pendant la Seconde Guerre mondiale pour la mer du Nord 1941-1945, où il passe la majorité de son service, ainsi que dans la Manche.
Dans le cadre de protection de convois, il lutte principalement contre les attaques les torpilleurs rapides allemands Schnellboote.

En juin 1944, le Southdown intègre le 102 Groupe d'escorte et escorte les convois de Nore jusqu'au plages du débarquement de Normandie pendant l'opération Neptune, le soutien naval de l'opération Overlord.

Le 14 mai 1945, il est déployé avec le destroyer HMS Brocklesby en appui de l'occupation alliée de Cuxhaven.

Après guerreModifier

Après la guerre, le Southdown est converti pour servir de navire-cible aérien à Rosyth en septembre 1945 et remplit ce rôle après le retrait de son armement.

Il est retiré du service en avril 1946, puis désarmé et réduit au statut de réserve à Portsmouth en mai de la même année.

Inscrit sur la liste de destruction, il est vendu à BISCO pour son démantèlement par T W Ward à Barrow en 1956, et arrive par remorquage au chantier du démolisseur le 1er décembre 1956[1].

Honneurs de batailleModifier

  • Mer du nord 1941-1945
  • Normandie 1944

Notes et référencesModifier

  1. Mike Critchley, British Warships Since 1945: Part 3: Destroyers, Liskeard, UK, Maritime Books, , 29 p. (ISBN 0-9506323-9-2)

BibliographieModifier

  • (en) Blair, Clay (2000). Hitler's U-Boat War: The Hunters 1939–1942. London: Cassell & Co. (ISBN 0-304-35260-8).
  • (en) Colledge, J. J.; Warlow, Ben (2006) [1969]. Ships of the Royal Navy: The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy (Rev. ed.). London: Chatham Publishing. (ISBN 978-1-86176-281-8).
  • (en) English, John (1987). The Hunts: A history of the design, development and careers of the 86 destroyers of this class built for the Royal and Allied Navies during World War II. World Ship Society. (ISBN 0-905617-44-4).
  • (en) Lenton, H.T. (1970). Navies of the Second World War: British Fleet & Escort Destroyers: Volume Two. London: Macdonald & Co. (ISBN 0-356-03122-5).
  • (en) Rohwer, Jürgen; Hümmelchen, Gerhard (1992). Chronology of the War at Sea 1939–1945. London: Greenhill Books. (ISBN 1-85367-117-7).
  • (en) Whitley, M.J. (2000). Destroyers of World War Two: An International Encyclopedia. London: Cassell & Co. (ISBN 1-85409-521-8).

Liens externesModifier