HMS C14
Image illustrative de l’article HMS C14
Le HMS C14
Type Sous-marin
Classe classe C
Fonction militaire
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Constructeur Vickers, Barrow-in-Furness
Fabrication acier
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé dans une collision le , vendu le
Équipage
Équipage 2 officiers et 14 matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 43.34 m
Maître-bau 4.14 m
Tirant d'eau 4.14 m
Déplacement 287 tonnes (316 t en plongée)
Propulsion 1 moteur à essence
1 moteur électrique
Puissance essence : 600 ch
électrique : 200 ch
Vitesse 12 nœuds en surface
7 nœuds en plongée
Profondeur 30 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 tubes lance-torpilles de 457 mm (4 torpilles)
Rayon d'action 1500 nautiques à 7 nœuds en surface
50 nautiques à 4.5 nœuds en plongée

Le HMS C14 était l’un des 38 sous-marins britanniques de classe C, construit pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Le bateau a survécu à la Première Guerre mondiale et a été vendu à la ferraille en 1920.

ConceptionModifier

La classe C était essentiellement une répétition de la classe B précédente, mais avec de meilleures performances sous l’eau. Le sous-marin avait une longueur totale de 43,4 m, un maître-bau de 4,1 m et un tirant d'eau moyen de 3,5 m. Leur déplacement était de 292 tonnes en surface et 321 tonnes en immersion. Les sous-marins de classe C avaient un équipage de deux officiers et quatorze matelots[1].

Pour la navigation en surface, ces navires étaient propulsés par un unique moteur à essence Vickers à 16 cylindres de 600 chevaux-vapeur (447 kW) qui entraînait un arbre d'hélice. En immersion, l’hélice était entraînée par un moteur électrique de 300 chevaux (224 kW)[1]. Ces navires pouvaient atteindre 12 nœuds (22 km/h) en surface et 7 nœuds (13 km/h) sous l’eau. En surface, la classe C avait un rayon d'action de 910 milles marins (1690 km) à 12 nœuds (22 km/h)[2].

Les navires étaient armés de deux tubes lance-torpilles de 18 pouces (457 mm) à l’avant. Ils pouvaient transporter une paire de torpilles de rechargement, mais en général, ils ne le faisaient pas, car en compensation ils devaient abandonner un poids égal de carburant[3].

EngagementsModifier

Le HMS C14 a été construit par Vickers à leur chantier naval de Barrow-in-Furness. Sa quille fut posée le et il fut mis en service le . Il a été coulé lors d’une collision avec le Hopper no 27 à Plymouth Sound le . Il n’y a eu aucune victime. Il a été récupéré et remis en service. Le C14 a finalement été vendu le .

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Gardiner & Gray, p. 87
  2. Harrison, chapitre 3
  3. Harrison, chapitre 27

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier