HMS B5
Image illustrative de l’article HMS B5
Le HMS B5
Type Sous-marin
Classe classe B
Fonction militaire
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Constructeur Vickers
Chantier naval Barrow-in-Furness
Fabrication acier
Lancement
Statut vendu à la ferraille le
Équipage
Équipage 15
Caractéristiques techniques
Longueur 43.43 m
Maître-bau 4.14 m
Tirant d'eau 4.14 m
Déplacement 287 tonnes en surface
316 t en plongée
Propulsion 1 moteur à essence
1 moteur électrique
Puissance essence : 600 ch
électrique : 180 ch
Vitesse 13 nœuds en surface
7 nœuds en plongée
Profondeur 30 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 tubes lance-torpilles de 457 mm (4 torpilles)
Rayon d'action 1300 nautiques à 9 nœuds en surface

Le HMS B5 était l’un des 11 sous-marins britanniques de classe B, construit pour la Royal Navy au cours de la première décennie du XXe siècle. Il a survécu à la Première Guerre mondiale et a été vendu à la ferraille en 1921.

ConceptionModifier

La classe B était une version agrandie et améliorée de la classe A qui la précédait. Ces sous-marins avaient une longueur totale de 43,4 m, un maître-bau de 3,8 m et un tirant d'eau moyen de 3,4 m. Ils avaient un déplacement de 292 tonnes en surface et 321 tonnes immersion. Les sous-marins de la classe B un équipage de deux officiers et treize matelots[1].

Pour la navigation en surface, les navires étaient propulsés par un unique moteur à essence Vickers à 16 cylindres de 600 chevaux-vapeur (447 kW) qui entraînait un unique arbre d'hélice. Lorsqu’il étaient en immersion, l’hélice était entraînée par un moteur électrique de 180 chevaux (134 kW). Ils pouvaient atteindre 12 nœuds (22 km/h) en surface et 6,5 nœuds (12 km/h) sous l’eau[1]. En surface, la classe B avait un rayon d'action de 1 000 milles marins (1 900 km) à 8,7 nœuds (16,1 km/h)[2].

Ces navires étaient armés de deux tubes lance-torpilles de 18 pouces (450 mm) à l’avant. Ils pouvaient transporter une paire de torpilles de rechange, mais en général, ils ne le faisaient pas, car en compensation ils devaient abandonner un poids équivalent de carburant[3].

EngagementsModifier

Le HMS B5 a été construit par Vickers à leur chantier naval de Barrow-in-Furness. Il fut lancé le et terminé le 25 février 1906. Lorsque la guerre a commencé en 1914, le bateau a été affecté à la défense du pas de Calais. Le B5 fut vendu le 25 août 1921 à A. J. Anderson, puis revendu le 1er mars 1922 à J. Smith de Poole.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Gardiner & Gray, p. 87
  2. Akermann, p. 123
  3. Harrison, chapitre 27

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Paul Akermann, Encyclopaedia of British Submarines 1901–1955, Penzance, Cornwall, Periscope Publishing, , reprint of the 1989 éd. (ISBN 1-904381-05-7)
  • (en) Conway's All the World's Fighting Ships: 1906–1921, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 0-85177-245-5)
  • (en) A. N. Harrison, « The Development of HM Submarines From Holland No. 1 (1901) to Porpoise (1930) (BR3043) », sur Submariners Association: Barrow in Furness Branch, United Kingdom Ministry of Defence, (consulté le 16 septembre 2019)
  • (en) Paul Kemp et Peter Jung, « Five Broken Down B Boats: British Submarine Operations in the Northern Adriatic 1915–1917 », Warship International, vol. XXVI, no 1,‎ , p. 10–29 (ISSN 0043-0374)
  • (en) Michael Wilson, Warship Volume V, London, Conway Maritime Press, , 38–44, 74–79 p. (ISBN 0-85177-244-7), « The British 'B' Class Submarine »

Liens internesModifier

Liens externesModifier