Ouvrir le menu principal

Hildor Arnold Barton

historien américain
(Redirigé depuis H. Arnold Barton)
H. Arnold Barton
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barton.

Hildor Arnold Barton (Los Angeles, - Stockholm, ), est un historien américain, spécialiste de l'histoire de la Scandinavie, en particulier de la Suède et des Suédois[1].

BiographieModifier

D'origine suédoise mais né aux États-Unis, il est le fils de Sven Hildor Barton (1892-1972) et de Marguerite Anna née Lemke (1901-1983). Son grand-père paternel est né dans la paroisse de Djursdala (sv) à Kalmar dans le comté de Småland en Suède et a émigré en Amérique en 1867. Sa grand-mère paternelle est née, quant-à-elle, dans la paroisse de Bollnäs dans le Hälsingland et est arrivée aux États-Unis en 1889. Sa mère était une nièce de Harry Edward Arnhold (en).

Après son baccalauréat obtenu à Pomona College, il obtient son doctorat à l'Université de Princeton. Professeur d'histoire à l'Université de l'Alberta à Edmonton (1960-1963) puis à l'Université de Californie à Santa Barbara (1963-1970), il enseigne ensuite à l'Université du Sud de l'Illinois à Carbondale de 1975 jusqu'à sa retraite en 1996 comme professeur émérite d'histoire[2]. Au moment de sa retraite, il part s'installer en Suède.

RecherchesModifier

Ses recherches et ses écrits couvrent un large registre, de la Scandinavie à l'époque de l'ère Révolutionnaire-Napoléonienne, des relations entre Suédois et Suédois émigrés aux États-Unis, à l'étude de l'union entre Norvège et Suède (1814-1905). Barton a siégé aux conseils d'administration de la Swedish-American Historical Society and the Swenson Swedish Immigration Research Center[3]. Entre 1974 et 1990, il est aussi rédacteur du Swedish-American Historical Quarterly[4].

Récompenses et distinctionsModifier

Il est récompensé en 1985 pour sa participation à l'Institut des émigrants suédois de Växjö par la Médaille Charlotta et est nommé en 1988 « Suédois-Américain de l'année » par le Ministère des Affaires étrangères de Suède. Il est aussi reçu au Vasa Order of America (en)[5].

Docteur-honorifique de l'Université d'Uppsala (1989)[6], il est fait chevalier-commandeur de l'Ordre royal de l'Étoile polaire par le roi Charles XVI Gustave.

Œuvres (sélection)Modifier

  • Count Hans Axel von Fersen: Aristocrat in an Age of Revolution (1975)
  • Letters from the Promised Land: Swedes in America, 1840-1914 (1975)
  • The Search for Ancestors: A Swedish-American Family Saga (1979)
  • Scandinavia in the Revolutionary Era, 1760-1815 (1986)
  • A Folk Divided: Homeland Swedes and Swedish Americans, 1840-1940 (1994)
  • Northern Arcadia: Foreign Travelers in Scandinavia, 1765-1815 (1998)
  • Sweden and Visions of Norway: Politics and Culture, 1814-1905 (2003)
  • The Old Country and the New: Essays on Swedes and America (2006)
  • Essays on Scandinavian History (2009)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier