Hédi Mabrouk

diplomate et homme politique tunisien

Hédi Mabrouk
Illustration.
Portrait de Hédi Mabrouk
Fonctions
Ministre tunisien des Affaires étrangères
Président Habib Bourguiba
Premier ministre Rachid Sfar
Zine el-Abidine Ben Ali
Gouvernement Sfar
Ben Ali
Prédécesseur Béji Caïd Essebsi
Successeur Mahmoud Mestiri
Ambassadeur de Tunisie en France
Prédécesseur Abdesselem Ben Ayed
Successeur Mustapha Zaanouni
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Monastir, Tunisie
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Sidi Bou Saïd, Tunisie
Nationalité tunisienne
Parti politique Parti socialiste destourien
Profession Diplomate

Hédi Mabrouk, né le à Monastir et décédé le [1] à Sidi Bou Saïd, est un diplomate et homme politique tunisien.

Ambassadeur de Tunisie en France entre 1973 et 1986, il est le dernier ministre des Affaires étrangères du président Habib Bourguiba, entre 1986 et 1987.

BiographieModifier

Originaire de Monastir comme le leader nationaliste et futur président de la République, Habib Bourguiba, il intègre l'administration publique en 1939[2], sous le protectorat français, puis est nommé chef de cabinet du ministre de l'Agriculture dans le gouvernement de M'hamed Chenik[1].

Une fois l'indépendance de la Tunisie obtenue en 1956, il est nommé gouverneur, successivement à Sbeïtla (1956), Gafsa (1958) et Le Kef (1960), puis assure de 1962 à 1966 la fonction de PDG de la Compagnie tunisienne de navigation[2].

Il est nommé le comme ambassadeur de Tunisie en France, poste qu'il occupe jusqu'en 1986, ce qui lui confère le second record de longévité à un tel poste après Moussa Rouissi[1]. Le , il est nommé ministre des Affaires étrangères en remplacement de Béji Caïd Essebsi[1].

À l'issue du coup d'État du 7 novembre 1987, il est évincé du gouvernement, alors qu'il représente son pays à un sommet organisé à Amman[1].

Il meurt le , deux mois après l'ancien président Bourguiba[1].

OuvragesModifier

En 2012, ses mémoires sont publiées, avec une préface de Chedli Klibi[3],[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g « Décédé le 15 juin 2000 : Hédi Mabrouk, le recordman de nos ambassadeurs à Paris », sur espacemanager.com, (consulté le 6 juillet 2019)
  2. a et b (en) « Mabrouk (Hedi) », dans Who's Who in the Arab World 2007-2008, Berlin, Walter de Gruyter, (ISBN 978-3-110-93004-7, lire en ligne), p. 508
  3. « Mémoires de Hédi Mabrouk : feuilles d'Automne Ladgham, Nouira, Mzali et les autres », sur leaders.com.tn, (consulté le 6 juillet 2019)

Liens externesModifier