Häderlisbrücke

pont situé en Suisse

La Häderlisbrücke (pont Häderlis) est un pont en arc historique en pierre qui enjambe la Reuss en amont de Göschenen, dans le canton d’Uri. Ce pont du XVIIe siècle a été détruit par une inondation en 1987 et reconstruit en 1991 au plus proche de l'original.

Häderlisbrücke
La Häderlisbrücke après sa reconstruction (photo: 2009)
La Häderlisbrücke après sa reconstruction (photo: 2009)
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Canton d’Uri
Commune Göschenen
Coordonnées géographiques 49° 39′ 30,64″ N, 8° 35′ 04,28″ O
Fonction
Franchit Reuss
Fonction (désormais) Piétons
Itinéraire Route du col du Saint-Gothard
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Matériau(x) pierre
Construction
Construction 1649-1991
La Häderlisbrücke en 1979

La Häderlisbrücke avait été construit en pierre en 1649 à la place d'une passerelle de bois. Dans la nuit du 24 au , une inondation détruisit le pont historique. En 1991, le canton d’Uri, avec l'aide de l'État fédéral et de la Société suisse des entrepreneurs, a reconstruit un pont en arc de pierre identique à cet endroit.

Ce pont étant considéré comme un témoignage important de l’architecture et la culture des vallées uranaises, populaire et de bonne conception, on a décidé d'en faire une restauration fidèle. La géométrie de l'ancien pont a été reconstituée sur la base des vestiges subsistants et d'archives. Cela a été facilité par l'abondance du fonds de gravures et de photos. De plus, on a pu le comparer à d'autres structures similaires existantes, telles que le Zollbrücke de Göschenen.

Pour obtenir une restauration aussi fidèle que possible, les pierres ont été extraites d’une carrière située à 300 mètres de là. Elles n’ont été travaillées qu’à la main, sans faire appel à des machines, comme des fraiseuses. Le pont d'origine était constitué de blocs de granit, extraits à Göschenen.

Sur place, une plaque explicative retrace l'histoire et la reconstruction du pont.

Les coûts de construction se sont élevés à 1,2 million de francs suisses (hors frais de gestion et de maîtrise d'oeuvre)[1].

Ce pont est classé monument historique.

BibliographieModifier

LiensModifier

RéférencesModifier

  1. Sandro Perucchi: Das Projekt des Wiederaufbaues – Häderlisbrücke Schöllenen. In: Schweizer Ingenieur und Architekt. Band 111, Nr. 9, 1993, S. 143–147.