Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Guy Malherbe.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Malherbe (Maine).
Guy de Malherbe
Guydemalherbe.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Enfant
Autres informations
Propriétaire de
Genres artistiques
Œuvres principales
Polyptyques narratifs
Répliques, 2010

Guy de Malherbe, né en 1958 à Boulogne-Billancourt, est un peintre figuratif et dessinateur français.

Sommaire

BiographieModifier

Guy de Malherbe, né en 1958[1], est le fils d'Armand de Malherbe, président-directeur général d'une agence de publicité, et d'Angela Ubbelohde[2]. Il fait ses études au collège Sainte-Croix de Neuilly. Il est le père de la journaliste Apolline de Malherbe.

Il s'est établi à Paris, où il réside et travaille[1]. Il expose depuis 1983, individuellement ou collectivement, notamment à New York, à Paris, au Mans, à Londres[1] et à Bruxelles[3]. Il réside également à Poncé-sur-le-Loir où il siège au conseil municipal et est propriétaire du château depuis 2010.

ŒuvreModifier

Sa technique est « plutôt traditionnelle, franche ». Il peint notamment des séquences mettant en scène des personnages, comme des polyptyques narratifs[1].

Il illustre des livres, comme L'Ombre de l'olivier d'Alain Riffaud et Christian Villeneuve en 1986[4], ou le Missel des dimanches 1997[5].

Guy de Malherbe peint aussi des paysages, en s'abandonnant d'abord au motif, sur place, notamment sur les côtes normandes, à Houlgate, Varengeville et Etretat[6]. Il les retravaille ensuite, en atelier, en se laissant guider par son interprétation mentale et par son subconscient[7].

La rencontre, très jeune, avec les rivages découpés de Cadaquès[8] et la peinture de Salvador Dali qui en souligne le caractère anthropomorphique joue un rôle déterminant dans la vocation de Guy de Malherbe[8]. Les rivages, les roches et le dialogue entre monde minéral et organique[9] reviendront ainsi régulièrement dans sa peinture et dominent son œuvre à partir de 2005[8].

Entre-temps, Guy de Malherbe consacre quinze d’années de peinture à une expression plus intimiste, de portraits et de natures mortes sur des bois de récupération[8], qu’il appellera les « matériaux déconcertants[10]». Cette peinture exalte la vie subtile des objets, et fait de l’usure des matériaux utilisés des déclencheurs de mémoire[10].

Selon Delarge, son œuvre est caractérisée par les supports utilisés, qui peuvent être des débris de bois, des portes ou des planches. Il tire profit d'une porte pour encadrer une femme ou créer des enfilades[11]. Delarge juge son graphisme classique, influencé par le postimpressionnisme. Malherbe peint des femmes à contre-jour devant une fenêtre, leur ombre allongée au sol, dans une salle obscure[11].

En 2010, il expose une série de toiles appelée les Répliques d'un séisme : les chocs à retardement après le tremblement de terre, montrant des corps épars dans des paysages décomposés avec des failles béantes[12].

C'est sur le thème graphique de falaises, rochers et minéraux qu'il expose en 2016[13]. Mais selon le critique d'art Pierre Wat, au-delà des apparentes séries successives, Malherbe recherche « une vision organique du monde, où l'unité l'emporte sur la séparation »[13].

Olivier Kaeppelin parle lui d’une peinture qui fait voir[14] . Une peinture qui propose « une pensée, l’état d’une lumière, la situation d’une attente, le pari d’une réponse aux êtres et aux choses[14]. »

Expositions personnelles (sélection)Modifier

2019

  • Galerie La Forest Divonne, Bruxelles

2018

  • Galerie du Canon, Toulon
  • Galerie Plein Jour, Douarnenez avec Alexandre Hollan
  • Centre des Arts André Malraux avec Alexandre Hollan, Douarnenez

2017

2016

  • Galerie Mathieu et Pome Turbil en association avec le CIC, Lyon
  • Musée du Mans, Collégiale Saint-Pierre-La-Cour
  • Rivages normands, villa Montebello, Trouville-sur-Mer
  • Exposition personnelle, Galerie La Forest Divonne, Bruxelles

2015

  • Guy de Malherbe / Jean-Bernard Métais, Galerie Marie Hélène de La

Forest Divonne

  • Galerie Deleuze-Rochetin, Uzès, Arpaillargues

2014

  • « Falaises », Galerie Vieille du Temple, Paris

2013

  • Galerie Art Espace 83, La Rochelle

2012

  • « Chaos », Galerie Vieille du Temple, Paris

Catalogue, texte de Pierre Wat et poème de Luis Mizon

  • Guy de Malherbe / Alexandre Hollan, Galerie Deleuze-Rochetin, Uzès,

Arpaillargues

  • « Obscurité/Éblouissement » Installation, peinture & photographie, à la

Chartreuse et la Tour Philippe Le Bel de Villeneuve-lez-Avignon 2010

  • « Répliques », Galerie Vieille du Temple, Paris

Catalogue, texte d’Alain Bonfand 2009

  • Ecole des Beaux-Arts, Nîmes
  • « Itinéraires en roses », installation Land Art, Château du Lude, Sarthe

2008

  • « Derelicts », Galerie Vieille du Temple, Paris

Catalogue, texte d’Alain Bonfand 2007

  • « 10 carrés » Installation Land Art, Château du Lude, Sarthe

2006

  • Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans

2004

  • « La Figure et l’Altérité », Institut français de Budapest, Hongrie
  • Wuersh and Gering - Attorneys at Law, New York

2003

  • Musée du Mans, Collégiale St-Pierre-La-Cour Catalogue, textes Olivier Kaeppelin et Pierre Wat

2001

  • Galerie Vieille du Temple, Paris

2000

  • Galerie Sous le Passe-Partout, Montréal

1999

  • Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans

1997

  • Galerie Armand Gaasch, Luxembourg

1996

  • Galerie 13, Vienne, Autriche

1995

  • Galerie Stiebel Modern, New York
  • Galerie Sous le Passe-Partout, Montréal
  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1994

  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans

1990

  • Country Art Gallery, L.I, New York
  • Abbaye de L’Epau, Conseil général de la Sarthe

1988

  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans
  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1986

  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans

1984

  • Galerie des Remparts, Josiane Couasnon, Le Mans

1983

  • Country Art Gallery, L.I, New York


Expositions collectives (sélection)Modifier

2018

  • Galerie La Forest Divonne, Salon Zürcher, New York
  • «Le Figure seule», Château de Poncé, Sarthe

2017

  • «Geste», Galerie La Forest Divonne, Paris *«Geste», Château de Poncé, Sarthe
  • Le paysage en question, Exposition au Centre d’Art Contemporain de Châteauvert

2016

  • ART16, Galerie La Forest Divonne Paris-Bruxelles, Londres
  • Passion Partagée, Galerie La Forest Divonne, Bruxelles

2015

  • Art Paris, Grand Palais, Paris
  • Inauguration, Galerie La Forest Divonne, Paris

2014

  • Art Paris, Grand Palais, Paris «Frontalité, *Approches du paysage. (Suite)» Château de Poncé, Centre d’art contemporain, Poncé–sur le-Loir

2013

  • « Frontalité, Approches du paysage », Galerie Vieille du Temple, Paris
  • «Passions Partagées», au château de Poncé, Centre d’art contemporain, Poncé–sur–le-Loir, 2012
  • Art Paris, Galerie Vieille du Temple, Grand Palais, mars 2012
  • «The Miller’s Quite», Guy de Malherbe avec la participation de Pierre Buraglio & Sarah Le Guern, Paillard Centre d’art contemporain, Les Moulins de Paillard, Poncé-sur-le-Loir

2011

  • Papier ! , Galerie Vieille du Temple, Paris

ArtParis, avec Philippe Kauffmann, Grand Palais, *Galerie Vieille du Temple, Paris 2010

  • ArtParis+Guest (Frank Sorbier), Grand Palais, Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Galerie La Sirène, Le Mans

2008

  • « Sextet », Musée des beaux-arts de Lönnström, Rauma, Finlande & Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Art Fair, Tokyo
  • «20 ans et plus », Galerie Vieille du Temple, Paris *Galerie Art/Espace, Thonon-les-Bains
  • Wuersch and Gering - Attorneys at Law, New York

2006

  • ArtParis, Galerie Vieille du Temple, Paris

2005

  • ST’ART, Foire de Strasbourg, Galerie Vieille du Temple, Paris

2003

  • ST’ART, Foire de Strasbourg, Galerie Vieille du Temple, Paris Galerie Vieille du Temple, Paris
  • ArtParis, Galerie Vieille du Temple, Paris

2001

  • Country Art Gallery, L.I, New York

2000

  • ArtParis, Galerie Vieille du Temple, Paris

1999

  • Jill George Gallery, Londres
  • Galerie Sépia, Hong-Kong
  • ArtParis, Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Jill George Gallery, Londres

1997

  • Galerie Sous Le Passe-Partout, Montréal 1996 *Art Francfort, Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1995

  • The Art Show, Galerie Stiebel Modern, New-York
  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1994

  • Hommage à Andreï Tarkovski, Galerie Vieille du Temple, Paris
  • Galerie Klostermühle, Brême, Hude, Allemagne 1993
  • « L’Art et Le Sacré », Basilique Saint-Urbain, Troyes Galerie Canals, Barcelone
  • «Têtes», Galerie Vieille du Temple, Paris

1992

  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1990

  • Galerie Vieille du Temple, Paris

1989

  • Fisher Fine Art, Londres
  • Country Art Gallery, L.I, New York
  • Galerie Vieille du Temple, Paris


Collections publiquesModifier


BibliographieModifier

2016 • Dépaysages, Catalogue, Editions Musée du Mans

2015 • Brèches, Monographie, Édition de Corlevour et La Forest Divonne

2013 • Revue Nunc no 29, texte de Réginald Gaillard et Franck Damour, dessins de Guy de Malherbe, Éditions de Corlevour

2012 • Chaos, Catalogue, texte de Pierre Wat et Luis Mizon, Éditions Galerie Vieille du Temple

• Corps blessés couronnés par des algues, Poème de Luis Mizon, illustrations Guy de Malherbe, Ed. Rivières

2010 • Répliques, catalogue, texte d’Alain Bonfand, Éditions Galerie Vieille du Temple

2008 • Sextet, catalogue de l’exposition, Musée des Beaux-Arts de Lönnström, Rauma, Finlande, texte de Pierre Wat, Editions Galerie Vieille du Temple

• Derelicts, catalogue, texte d’Alain Bonfand, Éditions Galerie Vieille du Temple

• Je ne peux donner à voir ce que je tais, texte de Patrick Cloux, collection singulière, Éditions Rehauts

2006 • Tableaux noirs, catalogue, texte de Pierre Wat, Éditions Galerie Vieille du Temple

2003 • Catalogue de l’Exposition au Musée du Mans, textes de Françoise Chaserant, Olivier Kaeppelin et Pierre Wat

1998 • « Le Temps de Peindre », Patrick Cloux, Éditions Natives

1985 • « Les signes du temps et l’art moderne », René ́Huyghe, Éditions Flammarion

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Bénézit 1999, t. 9, p. 104.
  2. Bottin mondain, Paris, Didot-Bottin, 1970.
  3. « Guy de Malherbe - 'Reliefs' », sur agenda.brussels (consulté le 17 mai 2019)
  4. Système universitaire de documentation, notice sur L'Ombre de l'olivier.
  5. Bibliothèque nationale de France, Catalogue général.
  6. « Guy de Malherbe peintre, infiniment - 11 août 2016 - L'ŒIL - n° 693 », sur Le Journal Des Arts (consulté le 17 mai 2019)
  7. Art Absolument, Guy de Malherbe.
  8. a b c et d Cloux, Patrick,, Delavallade, Olivier, 1967-, Meaux, Antoine de, 1972- et Maubert, Franck,, Guy de Malherbe (ISBN 9782372090209 et 2372090208, OCLC 950946802, lire en ligne)
  9. « La revue Art Absolument - Les expositions : Guy de Malherbe. Le Pied de la falaise », sur www.artabsolument.com (consulté le 17 mai 2019)
  10. a et b Cloux, Patrick., Le temps de peindre, Natives, (ISBN 2911662067 et 9782911662065, OCLC 41612564, lire en ligne)
  11. a et b Delarge 2001, p. 792.
  12. Art Absolument, Guy de Malherbe « Répliques ».
  13. a et b J.-E. Denave, « Les peintures abruptes de Guy de Malherbe », sur petit-bulletin.fr, (consulté le 19 mai 2016).
  14. a et b Gilles Blieck, « Les fouilles de la collégiale Saint-Pierre de Lille. II. Le matériel. L'interprétation historique », Revue du Nord, vol. 69, no 272,‎ , p. 59–86 (ISSN 0035-2624, DOI 10.3406/rnord.1987.4274, lire en ligne, consulté le 17 mai 2019)

Voir aussiModifier