Guy Marie Conforti

archevèque catholique italien

Guido Maria Conforti
Image illustrative de l’article Guy Marie Conforti
Mgr Conforti en 1910
Saint
Naissance
Casalora di Ravadese (Italie)
Décès (à 66 ans) 
Parme (Italie)
Nationalité Flag of Italy.svg Italien
Ordre religieux Société Pieuse Saint François Xavier pour les missions extérieures
Vénéré à Parme, maison-mère des xavériens, viale San Martino 8
Béatification
par Jean-Paul II
Canonisation
par Benoît XVI
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 5 novembre

Guido Maria Conforti (Casalora di Ravadese, - Parme, ) est un évêque fondateur de la pieuse société de saint François Xavier pour les missions étrangères et reconnu saint par l'Église catholique.

BiographieModifier

Guido Maria Conforti né à Casalora di Ravadese, frazione de la ville de Parme est le huitième enfant d'une famille de dix enfants. Son père était un riche agriculteur. Entre 1872 et 1876, il fréquente l'école primaire de Parme qui était dirigée par des prêtres catholiques. C'est durant cette période que commence sa dévotion à la croix.

Après l'école primaire, il entre au séminaire. À l'âge de 14 ans, il lit la biographie de saint François Xavier. En 1888, à l'âge de 23 ans, il est ordonné prêtre, à Parme. Après son ordination, il devient le vice-recteur du séminaire et chanoine à la cathédrale de Parme. Il se fait des amis parmi les jésuites et les salésiens pendant qu'il est jeune prêtre.

En 1895, il devient vicaire général du diocèse de Parme. Il fonde alors un séminaire pour les missions. Le , jour de St François-Xavier, il fonde avec dix-sept séminaristes la Pia Societas Sancti Francisci Xaverii pro Exteris Missionibus (Société Pieuse Saint François Xavier pour les missions extérieures).

En 1902, il est nommé évêque de Ravenne puis évêque titulaire de Stauropolis en 1906. En 1907, il devint l'évêque de Parme. Sa spiritualité exerce une influence bénéfique sur ses fidèles. À partir de 1912, il devient vicaire apostolique en Chine. Il prit des positions pacifistes pendant la Première Guerre mondiale.

En 1921, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi le nomme supérieur général de la Congrégation Saint François Xavier pour les missions extérieures. De septembre à , il part en mission en Chine. Guy Marie Conforti meurt à Parme le .

CanonisationModifier

 
Châsse chez les xavériens de Parme

Béatifié par le pape Jean-Paul II le , il est ensuite canonisé par le pape Benoît XVI le . Il est fêté le 5 novembre.

BibliographieModifier

  • Lino Ballarin, Tutto per la missione, E.M.I., Bologne 1981
  • Juan Lozano, Missione un progetto di vita, E.M.I., Bologne, 1993
  • Alfiero Ceresoli (a cura), Missione potenza del Vangelo, E.M.I., Bologne 1994
  • Battista Mondin, Missione annuncio di Cristo Signore, E.M.I., Bologne 1994
  • Ermanno Ferro, Bibliografia Confortiana commentata, Centro Studi Confortiani, Saveriani, 1997
  • Alfiero Ceresoli, Ermanno Ferro, Antologia degli scritti di Guido M. Conforti, Parme, 2007
  • Angelo Manfredi, Guido Maria Conforti, E.M.I, Bologne 2010
  • Augusto Luca, Guido Maria Conforti vescovo e missionario, Ed. Paoline, Milan, 2011
  • Paolo Conforti, La casa del vescovo, San Guido Maria Conforti, storia della famiglia, Silva Editore, Parme, 2015

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :