Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Denis.
Guy Denis
Naissance (77 ans)
Uccle
Activité principale
Distinctions
Prix de littérature de l'Académie luxembourgeoise en 1977
Auteur
Langue d’écriture Français

Guy Denis est un écrivain belge né à Uccle le . Enseignant, animateur culturel, poète, romancier, homme de théâtre, essayiste, il a reçu le prix de littérature de l'Académie luxembourgeoise, en 1977, pour l'ensemble de ses écrits[1].

Il est aussi directeur d'une galerie d'art moderne, La Louve[2], à Louftémont.

Sommaire

Un écrivain prolifique et engagéModifier

L'apport sans doute le plus original de Guy Denis à la littérature en Wallonie, c'est Mots Capiches (Ottignies, Nords-Textes, 1976), où il annonce un procédé qu'utilisera à plusieurs reprises Jean-Pierre Verheggen, soit mêler le français au wallon pour faire parler non l'âme, mais le corps du pays. À travers ses innombrables Capiches, Guy Denis a tenté de dire la révolte de l'Ardenne et de la Wallonie par rapport à l'américanisation et au conformisme. On sent vibrer sa passion de la révolte à travers ses essais sur Hubert Juin, Wallonie Rapsodie en est l'exemple le plus saisissant peut-être.

Grand défenseur de la culture wallonne[3] , il figure parmi les signataires du Manifeste pour la culture wallonne de 1983.

Chauffez le feu Zabelle !Modifier

"Les grandiveux brouillent nos pistes. Ce ne sont pas eux qui construisent l'histoire de notre peuple, mais les poètes, Magritte, Robert Campin, Mariën, Heintz qui, seuls, auront pouvoir de témoigner (...) Paysans, ouvriers d'usine, artisans, eux aussi testent notre mémoire puisque leur vie forma une triste tragédie par les champs écartés et les masures sombres...famines, exils, épidémies! (...) Mon texte sera le fil d'Ariane qui nous reliera à ces âmes perdues. Car, n'est-ce pas, personne à cette heure n'est heureux de son ouvrage et chacun devine que la société marche vers une grande nuit d'inhumanité. Alors, aimons les poètes et les errants, ils ont le droit de prêcher leur âme profonde, la terre promise et la fin de l'exil puisque le sang des astres circulent en leur sang, puisque leur esprit est la proie des vents (...) ces vents immémoriaux, jaillis des reins du Temps ! Chauffez le feu Zabelle/vos genoux contre mes genoux/ Pour nous tenir au chaud quand il gèle/Raculottons-nous (...)

ŒuvresModifier

Poésie
  • Rituels d'ici et d'ailleurs, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1972.
  • Les vents gris, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1973.
  • Gaïoules, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1974.
  • L'amour malade, Paris, Millas-Martin, 1975.
  • À mer aveugle, Virton, La Dryade, 1977.
  • La Gioconda, Attert, L'Ardoisière, 1983.
  • Lettre de Bretagne, Bonnert, L'Ardoisière, 1986.
  • Le sourire de Raphaël, poèmes, Amay, Maison de la Poésie, 1995.
Texte
  • Mots Capiches, Ottignies, Nords-Textes, 1976.
Romans
  • L'homme noir, Bruxelles, De Méyère, 1976.
  • Raconte-moi l'Ardenne, Paris-Gembloux, Duculot, 1977.
  • Une Ardenne, Bruxelles, P. Legrain, 1978; photos de René Steimes.
  • Une phrase pour Orphée, Attert, L'Ardoisière, 1981.
  • Les fantastiques et héroïques aventures de Capiche le Niche en Ardenne et autres lieux bouseux, Bruxelles, Paul Legrain, 1982.
  • Le morpion, Attert, L'Ardoisière, 1983. Rééd. Bruxelles, Bernard Gilson, 1999, coll. Micro-roman.
  • Les rédimés, roman, Bruxelles, Bernard Gilson, 1999. Contes et nouvelles :
  • Les Ombres, L'Harmattan, coll. Ecritures, 2011
  • Le Souffle d'Allah, L'Harmattan, coll. Ecritures, 2017.
Théâtre
  • Mots Capiches, Aubange, Capiche Arden Théâtre, 1976. Mise en scène de Marcel Penasse.
  • Capiche prend le maquis, Virton, La Dryade, 1977; Attert, L'Ardoisière, 1981.
  • Capiche au tribunal, Attert, L'Ardoisière, 1979.
  • Capiche au pays des Piratomes, Attert, L'Ardoisière, 1982.
  • Rêveries d'un coureur solitaire, Bonnert, Ewaré, 1989.
  • Vercingétorix, Bonnert, Ewaré, 1989.
  • Bethsabée, théâtre, Arlon, Capiche Arden Théâtre, 1993.
  • Le retour de Capiche, théâtre, Capiche Arden Théâtre, 1997.
  • Capiche et Violette, qui réunit les héros inventés par Guy Denis et Jean-Claude Servais, 2012
Pièces adaptées d'œuvres de l'auteur
  • La Gioconda, mise en scène de Jacques Herbet, Cosmoscénium Théâtre d'Arlon, 1984.
  • Le morpion, mise en scène de Jacques Herbet, Capiche Arden Théâtre, Marche-en-Famenne, 1984.
Pièces inédites
  • Courir c'est la santé, Cosmoscénium, 1981.
  • Les Romanichelles, Arlon, 1980.
  • Cucuche, Nunuche, Fofolle et Cie, Arlon, 1983.
  • La folie de Sophie, Arlon, 1984.
  • Tristan mon amour, Arlon, 1985.
Essais
  • Jean Mergeai, Virton, La Dryade, 1976.
  • Ceux d'Ardenne, Ambly, La Fenêtre Ardente, 1976.
  • Une terre de poètes, Saint-Hubert, Service du Livre Luxembourgeois, 1975. Mises en images vidéo : JacquesFondaire.
  • Hubert Juin ou le roman du vertige, Virton, La Dryade, 1975.
  • Hubert Juin, Paris, Seghers, 1978.
  • France-Wallonie, l’impossible mariage ?, essai politique, Bruxelles, Bernard Gilson, 1998.
  • La femme en tous ses états, essai esthétique et littéraire, Erezée, Mémory-Press, 1997.
  • Surréalisme, essai esthétique et littéraire, Louftémont-Erezée, Le Louve-Mémory-Press, 1998.
  • Lambert, mon grand-père, Éditions Weyrich, 2007.
  • Wallonie Rapsodie
Audio-visuel
  • Choute mu fi, Chansons wallonnes, interprétation de Marcel Penasse, Prix au Grand Prix de la Chanson Wallonne, Chaudfontaine, 1977. (Quarante-cinq tours).
  • Capiche le Niche, feuilleton 2e programme RTBF, 1980.
  • Capiche, Attert, Capiche Arden Théâtre, 1982.
  • L'écrit du coq, film Super 8 de Christian Rau, 1984.
  • Guy Denis dit Guy Denis, cassette sonore, Médiar Productions a.s.b.l., Arlon, 1981.
  • Marie-Lou et Dédé. Cœurs jeunes, ventres gris, cassette, Atelier Radio, Arlon, Adaptation et mise en ondes Philippe De Bernardi et Paul Mathieu, 1989.
  • Trois écrivains d’Ardenne et de Gaume, cassette vidéo, Arlon, Cosmoscénium-films, 1991.

RéférencesModifier

Liens externesModifier