Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Antonetti.
Guy Antonetti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (86 ans)
TangerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Guy Antonetti, né le à Tanger, est un historien du droit.

Contemporanéiste, il est professeur émérite de l'université Paris II.

Sommaire

BiographieModifier

FormationModifier

Guy Antonetti a fait ses études secondaires au Lycée Saint-Aulaire de Tanger, puis s'est engagé dans des études de droit, obtenant une licence à l'Institut des hautes études marocaines à Rabat en 1953, et trois diplômes d'études supérieures à la faculté de droit de Toulouse de 1953 à 1955 en droit romain et histoire du droit, droit privé, droit public. Puis il soutint sa thèse de doctorat à la faculté de droit de Paris, en 1959, intitulée Une maison de banque à Paris au XVIIIe siècle, Greffulhe Montz et Cie, 1789-1793. Il fut sous les drapeaux pendant vingt-sept mois (service militaire), de 1960 à 1962, dont dix-neuf en Algérie comme sous-lieutenant. Il est enfin agrégé des facultés de droit (section droit romain et histoire du droit) en 1963[1].

Carrière universitaireModifier

Successivement maître de conférences en 1963, puis professeur titulaire à la faculté de droit de Nice (1963), de Dijon (1966), d'Amiens (1969), de Paris XII-Saint-Maur (1970), il est professeur de Paris II Panthéon-Assas depuis 1981. Élu directeur d'études à la IVe section de l'École pratique des hautes études à la Sorbonne en 1994 (chaire d’histoire financière de la France), il est mis à la retraite à sa demande pour raison de santé (1996), et demeure professeur émérite de l'université Panthéon-Assas (ParisII).

TravauxModifier

Agrégé de droit (Thèse, Paris, 1959), il est spécialiste de l’histoire des questions financières et économiques et de l' « histoire contemporaine politique et sociale » (nom d'un manuel qu'il publie en 1983 et qui sera plusieurs fois réédité). Loin de se cantonner à une époque en particulier, ses travaux s'échelonnent du Moyen Âge (Économie médiévale, 1975) à nos jours. Il est l'auteur d'une volumineuse biographie de Louis-Philippe chez Fayard, 1994.

OuvragesModifier

  • Dictionnaire des ministres des Finances de la France depuis la Révolution, tome 1 (1790 – 1814), tome II (1814 – 1848), ministère des Finances, 2007.
  • Histoire contemporaine, politique et sociale, PUF, « Droit fondamental », 1999.
  • La Monarchie constitutionnelle, Clefs/Politique, Montchrestien, 1998.
  • Louis-Philippe, Fayard, 1994.
  • Recherches sur la propriété et l’exploitation des hauts-fourneaux du Châtillonnais, Comité départemental pour l'histoire économique et sociale de la Révolution, nouvelle série, fascicule 13, 1973.
  • Une maison de banque à Paris au XVIIIe siècle, Greffulhe Montz et Cie, 1789–1793, Éditions Cujas, 1963.
  • Les Gens de Villiers-sur-Tholon, Perform Editeur, 2012 (préface).

Notes et référencesModifier

  1. Consulter la notice biographique sur le site des Presses universitaires de France.

Liens externesModifier