Guillaume VI de Saint-Omer

Guillaume VI de Saint-Omer est brièvement châtelain de Saint-Omer et seigneur de Fauquembergues vers 1246/7.

Le généalogiste Baudouin d'Avesnes l'enregistre comme fils de Guillaume V de Saint-Omer, mais Arthur Giry le considère plutôt comme un frère cadet de ce dernier, c'est-à-dire qu'il est l'un des onze enfants de Guillaume IV de Saint-Omer et d'Ida d'Avesnes[1]. Il est attesté pour la première fois en et apparaît ensuite dans diverses chartes et documents, dans lesquels, à partir de 1218, il apparaît comme seigneur de Pitgam et plus tard de Berkin[2]. Il succède à son frère entre et sa seule attestation en tant que châtelain, en . Peu de choses sont connues sur son mandat, qui apparemment est de très courte durée ; Baudouin d'Avesnes mentionne uniquement qu'il est parti en croisade, où il meurt. En 1251, sa sœur aînée, Béatrice, et son fils, Guillaume de Renenghes, lui succèdent[3].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. Giry 1874, p. 332, 349–350.
  2. Giry 1875, p. 96–97.
  3. Giry 1875, p. 96–97, 98, 106.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Arthur Giry, « Les châtelains de Saint-Omer (1042-1386) (premier article) », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. XXXV,‎ , p. 325–355 (DOI 10.3406/bec.1874.446568, lire en ligne)  
  • Arthur Giry, « Les châtelains de Saint-Omer (1042-1386) (deuxième article) », Bibliothèque de l'école des chartes, vol. XXXVI,‎ , p. 91–117 (DOI 10.3406/bec.1875.446625, lire en ligne)