Ouvrir le menu principal

Guillaume Tronchet

architecte français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tronchet.

Guillaume Tronchet (Villeneuve-sur-Lot, Lot-et-Garonne, - Nice, ) est un architecte français.

BiographieModifier

Guillaume Tronchet s'inscrit à l'École des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de Louis-Jules André, devenu en 1890 celui de Victor Laloux. Diplômé en 1891, il reçoit, en 1892, le Deuxième Second Grand Prix de Rome dont le sujet de l'épreuve finale s'intitule Un musée d'artillerie.

Il construit, pour Fernand Halphen, le château Mont-Royal à La Chapelle-en-Serval près de Chantilly (Oise). Après avoir rejeté un projet de style anglo-normand de l'architecte René Sergent, puis un premier projet de style médiéval (dessins, collection Musée d'Orsay), le commanditaire a fixé son choix sur le second projet de Guillaume Tronchet : un château de style Louis XVI célébrant la chasse à l'extérieur et la musique à l'intérieur. Édifié de 1907 à 1911, l'édifice (aujourd'hui transformé en hôtel) est une grande réussite architecturale.

Architecte-en-chef des bâtiments civils et des palais nationaux, Tronchet se voit confier en 1929 par Louis Loucheur, ministre du Travail, le soin d’édifier — en huit mois seulement — le nouveau bâtiment du ministère, place de Fontenoy à Paris (7e). Il fait appel aux matériaux et aux techniques les plus modernes et à des artistes réputés pour la décoration : les frères Martel pour la sculpture et Jacques Grüber pour les vitraux.

Aujourd'hui, une fondation perpétue son souvenir et attribue, dans le cadre de la cérémonie annuelle de l'Académie des beaux-arts se déroulant sous la coupole de l'Institut, un prix destiné à encourager un jeune artiste (le plus souvent architecte).

Principales réalisationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Groppo, « La villa de Paul Poiret et de Jean Patou », Vanity Fair n°32, février 2016, pages 66-67.

Liens externesModifier