Guillaume II de Garlande

Guillaume II de Garlande[1] est le fils de Guillaume Ier de Garlande et le frère de Gilbert dit Païen, sénéchal de France, Anseau, aussi sénéchal, Étienne, chancelier, Gilbert dit le Jeune, bouteiller.

Il a été seigneur de Garlande, sénéchal de France après la mort de son frère, Anseau, entre 1118 et 1120. Il est assassiné le .

Il dirige l'armée du roi à la bataille de Brémule[2], en Normandie, en 1119. Il est présent à la dédicace de l'abbaye de la Sainte-Trinité de Morigny, près d'Étampes, par le pape Calixte II, le .

DescendanceModifier

Une charte de Louis VI datant de 1120 cite le nom de la femme de Guillaume II, Hélisende[3].

Il est le père de :

Notes et référencesModifier

  1. BnF Gallica : Père Anselme - Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France des Pairs, Grands officiers de la couronne et de la Maison du roi; et des grands barons. Tome sixième - Paris - 1730
  2. Ordéric Vital, Historia Ecclesiastica, Trad. de Louis-François du Bois, Paris, 1825-1827, p. Livre XII, 7 (Pour la traduction : tome IV p 306-310)
  3. Éric Bournazel - Louis VI le Gros - pp.219 - Fayard - Paris - 2007 - (ISBN 978-2-213-63423-4)
  4. Une famille de châtelain du département de Seine Saint Denis et de Bondy; les Garlande