Ouvrir le menu principal

Guilin Laurent Bizanet

général français

CarrièreModifier

Il commence sa carrière comme canonnier-matelots le 4 novembre 1780 et navigue pendant la guerre d'indépendance des États-Unis à bord du Majestueux du 11 juin 1781 au 24 janvier 1783 [1]. Engagé volontaire, en 1791, il est élu lieutenant-colonel en second du 2e bataillon de volontaires de l'Isère, il devient général de brigade le 22 août 1793 et général de division le 10 avril 1794. Il défend Monaco en 1793. À la fin du Consulat, il est commandant d'armes à Marseille[2].

Nommé commandant d'armes de la place de Bergen-op-Zoom en 1810[1], il connaît son heure de gloire en défendant victorieusement la place le 8 mars 1814 contre une attaque britannique menée par le général Graham[1],[3]. Il commande Marseille pendant les Cent-Jours sous les ordres de Brune.

DistinctionsModifier

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 12 décembre 1803 puis officier du même ordre le 14 juin 1804[2]. Le 19 juillet 1814, Louis XVIII le fait chevalier de Saint-Louis[2]. Son nom est gravé sur la 40e colonne de l'arc de triomphe de l'Étoile.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jean Tulard (dir.), Dictionnaire Napoléon, vol. A-H, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1), p. 229
  2. a b et c Dossier sur la base LEONORE
  3. (en) Digby Smith, The Greenhill Napoleonic Wars Data Book : Actions and Losses in Personnel, Colours, Standards and Artillery, 1792-1815, Greenhill Books, (ISBN 1-85367-276-9), p. 508

BibliographieModifier