Guglielmo Gabetto

footballeur italien

Guglielmo Gabetto
Image illustrative de l’article Guglielmo Gabetto
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance
Lieu Turin (Italie)
Décès (à 33 ans)
Lieu Superga (Italie)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1934-1941Drapeau : Italie Juventus 191 (102)[1]
1941-1949Drapeau : Italie Torino 219 (122)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1942-1948 Drapeau : Italie Italie6 (5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Guglielmo Gabetto (né le à Turin dans le Piémont et mort le à Superga près de Turin) est un joueur de football international italien qui occupait le poste d'avant centre.

Il fut l'unique footballeur avec le gardien Alfredo Bodoira et avec Eugenio Staccione à avoir remporté le championnat d'Italie aussi bien avec le Torino qu'avec la Juventus.

BiographieModifier

Attaquant complet, rapide et à l'aise techniquement, doté de dons « acrobatiques », il se fit le spécialiste d'inscrire des buts apparemment impossibles (à tel point qu'il était parfois appelé la « Sainte Rita des goleadors » en hommage à la sainte et ses miracles). La précision et la puissance de sa frappe en firent un buteur implacable. Surnommé « Il Barone », il était également connu pour sa capacité à dédramatiser chaque situation, d'où son importance dans le vestiaire.

Turinois de pure souche (originaire du quartier de Borgata Aurora), il fait ses grands débuts professionnels avec le club de sa ville natale de la Juventus en 1934, jouant son premier match le lors d'une victoire à l'extérieur 1-0 sur Pro Vercelli en championnat. Il inscrit son premier but quelques mois plus tard le lors d'une victoire 3-1 sur l'Hungária FC en Coupe d'Europe centrale.

En 1941, il quitte la Juve pour rejoindre le club voisin et ennemi, le Torino, pour la somme de 300 000 lires (il fut également suivi de l'arrivée de deux autres joueurs bianconeri, Felice Borel et Alfredo Bodoira). Il devient immédiatement populaire auprès des supporters qui l'appelaient affectueusement « Gabe », formant un redoutable duo d'attaquants avec Franco Ossola.

Il remporte notamment une coupe et cinq championnats avec le Toro entre 1942-43 et 1948-49, pour ce qui reste encore à ce jour l'une des plus grandes périodes dorées de l'histoire du club turinois, le « Grande Torino ».

DécèsModifier

Il fut l'une des 31 victimes lors de l'accident d'avion qui tua toute l'équipe du Torino lors du drame de Superga survenu le .

PalmarèsModifier

  Juventus
 
  Torino

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier