Guarin de Gallardon

Guarin de Gallardon
Biographie

Guarin (Garin, ou Guérin) de Gallardon est un ecclésiastique cistercien du XIIe siècle, devenu archevêque de Bourges (1174-1180).

BiographieModifier

Guarin est d'abord connu comme abbé de Pontigny à partir de 1165.

À cette fonction, il fut contraint, en 1166, de laisser Thomas Becket quitter le monastère où il avait trouvé refuge deux ans plus tôt[1]. Après l'assassinat de l'archevêque anglais, Guarin prit part, pour le compte du pape, aux tractations diplomatiques avec les partisans du roi d'Angleterre[2].

Il fut élu comme soixante-huitième archevêque de Bourges, le , succédant à cette charge à Etienne de la Chapelle, qui fut archevêque de Bourges de 1171 à 1173.

Guarin mourut le et fut inhumé dans l'abbaye de Pontigny[3].

NotesModifier

  1. Pierre Aubé, Thomas Becket,Paris, 1988, p. 246-247.
  2. Pierre Aubé, Thomas Becket,Paris, 1988, p. 317.
  3. Alfred Gandilhon, Catalogue des actes des archevêques de Bourges antérieurs à l'an 1200, Bourges et Paris, 1927, p. XXXVII.

Liens externesModifier

Voir aussiModifier