Groupe d'astronautes 7

page de liste de Wikimedia

Le groupe d'astronautes 7 (connu également sous le nom de « USAF MOL Transfer ») est le septième groupe d'astronautes de la NASA, sélectionné en août 1969, un mois après les premiers pas de l'homme sur la Lune.

Le 7ème groupe d'astronautes de la NASA :
De gauche à droite: Bobko, Fullerton, Hartsfield, Crippen, Peterson, Truly et Overmyer

Groupe d'astronautes 7
Données de la mission
Navigation

C'est également le dernier avant le démarrage du programme de la navette spatiale, la sélection suivante s'opérant en 1977.

Il présente une particularité exceptionnelle par rapport à tous les autres groupes d'astronautes, depuis leur origine jusqu'à nos jours : il est en effet le seul pour lequel la NASA n'a procédé à aucun appel à candidatures, se contentant de récupérer sept pilotes précédemment recrutés par l'armée de l'air américaine[1],[2].

Origine du recrutementModifier

 
14 des 17 astronautes du programme militaire MOL, recrutés entre 1965 et 1967 :
- En haut, de gauche à droite : Herres, Hartsfield, Overmyer, Fullerton, Crippen, Peterson, Bobko et Abrahamson.
- En bas : Finley, Lawyer, Taylor, Crews, Neubeck et Truly.
- Absents : Adams, Macleay et Lawrence.

L'espace constituant un ensemble d'enjeux militaires, et non pas seulement civils, l'armée américaine s'était engagée à partir de 1963 dans son propre programme de vols habités, baptisé Manned Orbiting Laboratory (MOL) afin de lui conférer un certain caractère scientifique. Et de novembre 1965 à juin 1967, elle avait constitué trois groupes d'astronautes, soit 17 au total.

Mais en 1969, quand il est apparu qu'elle ne pourrait compter sur les ressources financières nécessaires pour réaliser son programme, elle l'a abandonné. La NASA, de son côté, avait prévu de recruter de nouveaux astronautes dans la perspective de nouveaux vols après le programme Apollo tout en utilisant une bonne partie du matériel utilisé par celui-ci. Le "programme post Apollo" était très ambitieux car il incluait des objectifs extrêmement variés. Les dirigeants américains ont alors compté s'en servir pour, secrètement, mener à bien des missions à caractère militaire.

C'est ainsi que quelques-uns des pilotes que l'Armée avait recrutés ont été transférés dans le corps des astronautes de la NASA, le seul critère retenu étant l'âge : il a été décidé que seuls ceux qui étaient nés après 1932 le constitueraient.

Au moment où ils ont rejoint la NASA, la plupart des astronautes du groupe 5 n'étaient pas affectés et, quand il s'est agi de désigner les équipages des derniers vols Apollo (jusqu'à 1972) puis ceux des trois missions du programme Skylab (1973-1974) puis du vol Apollo-Soyouz (1975), ceux-ci ont été retenus de façon prioritaire par rapport à ceux du groupe 7. Quatre d'entre ces derniers ont toutefois rejoint les équipages de support de ces différentes missions.

Premiers recours aux astronautesModifier

 
Bobko, allongé, participant en 1972 à une expérience médicale dans une maquette du Skylab.

Avant de prendre enfin la route de l'espace, en 1981, avec les tout premiers vols de la navette spatiale, les astronautes du groupe 7 ont été mobilisés pour la mise en œuvre des dernières missions utilisant le matériel Apollo.

C'est ainsi par exemple qu'à la fin de l'année 1972, Crippen et Bobko ont séjourné 56 jours à l'intérieur d'une maquette de la station spatiale Skylab afin d'évaluer les effets psychologiques d'un confinement prolongé de trois hommes dans un espace réduit (ils étaient accompagnés de William Thornton, médecin et par ailleurs membre du groupe 6).

En 1974 et 1975, Crippen et Bobko (à nouveau) ainsi que Truly et Overmyer ont participé activement à la préparation de la mission Apollo-Soyouz avec leurs homologues soviétiques, que ce soit à Houston ou à Moscou[3].

En 1977, enfin, Truly et Fullerton, ont assisté Haise et Engle (du groupe 5) lors des cinq vols largués de la navette expérimentale Enterprise pour tester ses capacités en vol plané et dans la phase d'atterrissage.

Des années plus tard, de 1989 à 1993, le parcours du vice-amiral Truly sera consacré quand il deviendra le grand patron de la NASA.

Membres du groupeModifier

Nom Statut Date et lieu de naissance Date et lieu de décès Missions Dates Performances
1 Karol J. Bobko[4] USAF
New York
STS-6
STS-51-D
STS-51-J


Pilote de la navette Challenger
Commandant de la navette Discovery
Commandant de la navette Atlantis
2 Robert L. Crippen[5] USN
Beaumont, Texas
STS-1
STS-7
STS-41-C
STS-41-G



Pilote de la navette Colombia
Commandant de la navette Challenger
Commandant de la navette Challenger
Commandant de la navette Challenger
3 C. Gordon Fullerton[6] USAF
Rochester, État de New York

Lancaster, Californie
STS-3
STS-51-F

Pilote de la navette Columbia
Commandant de la navette Challenger
4 Henry W. Hartsfield, Jr[7] USAF
Birmingham, Alabama

Houston, Texas
STS-4
STS-41-D
STS-61-A


Pilote de la navette Columbia
Commandant de la navette Discovery
Commandant de la navette Challenger
5 Robert F. Overmyer[8] USMC
Lorain, Ohio

Duluth, Minnesota
STS-5
STS-51-B

Pilote de la navette Columbia
Commandant de la navette Challenger
6 Donald H. Peterson[9] USAF
Winona, Mississippi

Webster, Texas
STS-6 Spécialiste de mission ; sortie extravéhiculaire
7 Richard H. Truly[10] USN
Fayette, Mississippi
STS-2
STS-8

Pilote de la navette Columbia
Commandant de la navette Challenger

PortraitsModifier

AffectationsModifier

Les astronautes du groupe 7 constituent le noyau des premiers pilotes de la navette spatiale, puis les commandants après leur premier vol.

En définitive, en quatre ans (1981-1985), ils figurent parmi les équipages de dix-sept missions de la navette spatiale (programme STS, pour Space Transportation System), Crippen participant à quatre d'entre elles, dont la toute première, en 1981, aux côtés de John Young.

Tous les membres du groupe sans exception sont affectés à au moins une mission. Peterson est celui qui s'y sera le moins impliqué, n'effectuant qu'un seul vol, qui plus est non pas en tant que pilote ou commandant de bord, comme ses collègues, mais comme spécialiste de mission. A ce titre, il est toutefois le seul du groupe à avoir effectué une sortie dans l'espace, la toute première dans l'histoire des vols de la navette.

Tableau indiquant leurs affectations en comparaison des groupes antérieurs 1, 2, 3, 4, 5 et 6.

Notes et référencesModifier

  1. 50 Years Ago: NASA Group 7 Astronaut Selection, NASA, 14 août 2019.
  2. https://www.nationalgeographic.com/science/graphics/charting-how-nasa-astronaut-demographics-have-changed-over-time
  3. 45 Years Ago: Soviet Rehearsal for Apollo-Soyuz, NASA, 2 décembre 2019
  4. (en) NASA, « Astronaut Bio: Karol J. Bobko », (consulté le 20 octobre 2008)
  5. (en) NASA, « Astronaut Bio: Robert L. Crippen », (consulté le 20 octobre 2008)
  6. (en) NASA, « Astronaut Bio: C. Gordon Fullerton », (consulté le 20 octobre 2008)
  7. (en) NASA, « Astronaut Bio: Henry W. Hartsfiled, Jr », (consulté le 20 octobre 2008)
  8. (en) NASA, « Astronaut Bio: Robert Overmyer », (consulté le 20 octobre 2008)
  9. (en) NASA, « Astronaut Bio: Donald H. Peterson », (consulté le 20 octobre 2008)
  10. (en) NASA, « Astronaut Bio: Richard H. Truly », (consulté le 20 octobre 2008)

Liens internesModifier