Gregor MacGregor

soldat, mercenaire, aventurier et escroc britannique

Gregor MacGregor, né le dans le Stirlingshire et mort le à Caracas, est un soldat, mercenaire, aventurier et escroc écossais.

BiographieModifier

Membre du clan MacGregor, il est entre 1803 et 1810 général dans la British Army et participe à la guerre d'indépendance espagnole. Il est par la suite mercenaire au Venezuela et aux Provinces-Unies de Nouvelle-Grenade au sein de la Légion britannique.

Il s'autoproclame « Brigadier-Général des Provinces-Unies de Nouvelle-Grenade et du Venezuela et Général en Chef des Armées des Deux Floride », et visite à Amelia Island, un repère de contrebandiers au large de la Floride espagnole en , en se réclamant de Simon Bolivar. Il lève des fonds et des troupes pour une invasion à grande échelle de la Floride mais gaspille une grande partie de l'argent en produits de luxe, ce qui amène beaucoup de recrues de sa force d'invasion à déserter. Néanmoins, ils s'emparent de l'île avec une petite force, puis de Nassau (Bahamas) en septembre.

Néanmoins, il est surtout connu pour avoir tenté d'attirer de 1821 à 1837 les investisseurs et des colons britanniques et français à Poyaïs, un territoire fictif d'Amérique centrale où il prétend régner comme cacique[1],[2].

 
Drapeau des insurgés mexicains volé par des corsaires Louis Aury

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Richard Gregg, Gregor MacGregor, Cazique of Poyais, 1786-1845 ... or, Gregor MacGregor-- on the trail of the gullible, London, International Bond & Share Society, coll. « Scripophily library » (no 1), , 28 p. (ISBN 978-0-951-12502-1)
  • David Sinclair, The land that never was. Sir Gregor MacGregor and the most audacious fraud in history, Da Capo Press, Cambridge (Massachusetts), 2004, (ISBN 978-0-30681309-2)

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :