Ouvrir le menu principal
Le grand-mât est le plus grand mât d'un voilier. Il se situe devant le mât d'artimon et derrière le mât de misaine.

Sur un bateau à plusieurs mâts, le grand-mât (ou grand mât) est le mât principal, le plus haut d'un navire.

Sur les navires à quatre mâts et plus, les mâts centraux portent le nom de : grand-mât avant, grand-mât central (pour les cinq-mâts), grand-mât arrière.

Le Grand Turk en 2005. Le grand-mât est le mât central. Très souvent le grand-mât et mât de misaine ont sensiblement la même taille.

Noms et position sur un gréementModifier

 
Grand-mât sur un voilier à gréement carré

La position du plus haut mât du navire varient sur un navire définissant le nom du gréement[1] :

  • Sur un deux-mâts, suivant la position du grand-mât, le gréement est différent. Ainsi, sur une goélette franche ou un brick, le grand-mât est à l'arrière (avec un mât de misaine à l'avant), tandis qu'un ketch a le grand-mât à l'avant[2].
  • Sur un trois-mâts, le grand-mat est central : entre le mât de misaine à l'avant et le mât d'artimon à l'arrière[3].
  • Sur un quatre-mâts, on distingue le grand-mât avant et le grand-mât arrière pour les deux mâts du milieu (les autres mâts portant les mêmes noms que sur un trois-mâts)[4].
  • Sur un cinq-mâts (rare), on distingue le grand-mât avant, le grand-mât central et le grand-mât arrière pour les trois mâts du milieu (les autres mâts portant les mêmes noms que sur un trois-mâts)[4].
  • Sur un six-mâts et plus (rarissime, cas n'existe plus), on distingue le grand-mât avant, le grand-mât central et le grand-mât arrière pour les trois mâts du milieu (les autres mâts portant des noms spécifiques).

Notes et référencesModifier

  1. Guides des termes de marine (Chasse Marée, 1997), p. 56
  2. Indications tirées des pages wikipedia : goélette et ketch
  3. Indications tirées des pages wikipedia : misaine et artimon
  4. a et b Dictionnaire de la marine à voiles (Pasis et Bonnefoux, 1999)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Parïs et De Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles, Editions du Layeur, 1999 (réédition d'un ouvrage du xixe siècle), 720 p.
  • Georges Devillers, Manuel de matelotage et de voilerie à l'usage des marins professionnels et des plaisanciers, Editions Maritimes et d'Outres-Mer (Paris), , 445 p.
  • Collectif, Guides des voiliers : Reconnaître les gréements anciens, Le Chasse Marée, , 72 p. (ISBN 2903708134)
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée, , 136 p. (ISBN 290370872X)

Articles connexesModifier