Gouvernement Cissé Mariam Kaïdama Sidibé

Gouvernement Cissé Mariam Kaïdama Sidibé

République du Mali

Président de la République Amadou Toumani Touré
Première ministre Cissé Mariam Kaïdama Sidibé
Formation
Fin
Durée 11 mois et 16 jours
Composition initiale
Drapeau du Mali

Le , le président de la république du Mali, Amadou Toumani Touré a nommé Cissé Mariam Kaïdama Sidibé Premier ministre. Cette nomination fait suite à la démission de Modibo Sidibé et de son gouvernement le .

Le , le président de la république, sur proposition du Premier ministre, a nommé les membres du gouvernement[1],[2].

Ce gouvernement comprend des représentants de deux partis politiques appartenant à l’opposition depuis la réélection d’Amadou Toumani Touré en 2007, le Parti pour la renaissance nationale et le Rassemblement pour le Mali[3].

Le , le président de la République a procédé un mini remaniement du Gouvernement de Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. Le général Sadio Gassama, précédemment ministre de la Sécurité intérieure et de la protection civile, a été nommé ministre de la Défense et des Anciens combattants, laissant sa place à Natié Pléa, précédemment ministre de la Défense et des anciens combattants[4].

Le , Mme Dandara Touré a été nommé ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille[5] en remplacement du Dr Konaré Mariam Kalapo[6].

Les fonctions du gouvernement prennent fin avec le coup d'État du , mené par Amadou Haya Sanogo. Après diverses tractations politiques, l’astrophysicien Modibo Diarra lui succède.

Composition du gouvernement du 6 avril 2011Modifier

Notes et référencesModifier

  1. décret n° 2011-176/PRM du 6 avril 2011 portant nomination des membres du gouvernement - « Le nouveau gouvernement de Mme Cissé Mariam Kaidama Sidibé », L’Essor,‎
  2. « Les gouvernements du Mali »
  3. Issa Fakaba Sissoko, « Gouvernement : une équipe remaniée de 33 membres », journaldumali.com,
  4. a b et c Jean daniel, Afp, « Mali: réaménagement du gouvernement, négociations à Alger avec les rebelles touareg »,
  5. « Mme Dandara Touré, le nouveau ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille : une professionnelle du domaine », L'Essor,‎ (lire en ligne)
  6. Alou Badra Haïdara, « Ministère de la promotion de la femme, de l'enfant et de la famille : Qui est la nouvelle ministre ? », L'indépendant,‎ (lire en ligne)