Gouvernement d'Erevan

Le gouvernement d'Erevan ou d'Erivan (en russe : Эриванская губернія) est un gouvernement de l'Empire russe centré sur Erevan. Il correspond globalement au centre de l'Arménie actuelle, à la province turque d'Iğdır, et à l'exclave azerbaïdjanaise du Nakhitchevan.

Gouvernement d'Erevan
(russe) Эриванская губернія

18491918

Blason
Informations générales
Statut Gouvernement
Capitale Erevan
Démographie
Population 829 556 habitants (1897)
Superficie
Superficie 24 454,4 verstes²
Histoire et événements
1849 Création
1918 Abolition

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Histoire et subdivisionsModifier

Correspondant plus ou moins à l'oblast arménien aboli en 1840, ce gouvernement, qui couvre 27 830 km2[1], est créé par le vice-roi du Caucase Mikhaïl Semionovitch Vorontsov en 1849[2]. En 1872, il comprend les sept ouïezds suivants :

En 1918, la majeure partie du gouvernement est intégrée à la Première République d'Arménie.

PopulationModifier

 
Groupes ethnographiques en Gouvernement d'Erevan (1902)

Selon le recensement de 1897, le gouvernement compte 829 556 habitants, dont une majorité d'Arméniens (53,2 %), les Tatars représentant 37,7 %, les Kurdes 5,9 %, et les Russes 2,1 %[3].

GouverneursModifier

  • Général-major Ivan Ivanovitch Nazarov (1849-1859)
  • Général-major Mikhaïl Ivanovitch Astafiev (1860-1869)
  • Général-major Nikolaï Nikolaïevitch Karmaline ( - )
  • Général-major Mikhaïl Ivanovitch Roslablev (1873-1880)
  • Lieutenant général Mikhaïl Iakovlevitch Chalikov ( - )
  • Lieutenant général Alexandre Alexandrovitch Frese ( - 16. )
  • Conseiller d'état comte Vladimir Fiodorovitch Tiesenhausen ( - 1916)
  • Conseiller à la cour Arkadi Evguenievitch Strelbitski (1916-1917)

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Эриванская губерния », sur Encyclopédie Brockhaus et Efron (consulté le ).
  2. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Éd. Privat, (1re éd. 1982), 991 p. [détail de l’édition] (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 486.
  3. (ru) « Эриванская губерния (дополнение к статье) », sur Encyclopédie Brockhaus et Efron (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier