Ouvrir le menu principal

Gouvernement Simítis II

(Redirigé depuis Gouvernement Simitis II)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir gouvernement Simítis.
Gouvernement Simítis II
(el) Κυβέρνηση Κωνσταντίνου Σημίτη 1996 (Σεπτέμβριος)

IIIe République hellénique

Description de cette image, également commentée ci-après
Le Premier ministre Konstantínos Simítis.
Président de la République Konstantínos Stephanópoulos
Premier ministre Konstantínos Simítis
Élection 22 septembre 1996
Législature IXe
Formation
Fin
Durée 3 ans, 6 mois et 19 jours
Composition initiale
Parti politique PASOK
Ministres 18
Femmes 2
Hommes 16
Représentation
Parlement
162 / 300
Drapeau de la Grèce

Le gouvernement Simítis II (en grec moderne : Κυβέρνηση Κωνσταντίνου Σημίτη 1996 (Σεπτέμβριος)) est le gouvernement de la République hellénique entre le 25 septembre 1996 et le 13 avril 2000, sous la IXe législature du Parlement.

Il est dirigé par le socialiste Konstantínos Simítis, à nouveau vainqueur des élections législatives à la majorité absolue. Il succède au gouvernement Simítis I et cède le pouvoir au gouvernement Simítis III après que le PASOK a conservé une nouvelle fois sa majorité aux élections anticipées de 2000.

HistoriqueModifier

Dirigé par le Premier ministre socialiste sortant Konstantínos Simítis, ce gouvernement est constitué et soutenu par le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK). Seul, il dispose de 162 députés sur 300, soit 54 % des sièges du Parlement.

Il est formé à la suite des élections législatives anticipées du 22 septembre 1996.

Il succède donc au gouvernement Simítis I, constitué et soutenu dans les mêmes conditions.

Au cours du scrutin législatif, le PASOK enregistre un recul de plus de cinq points, ce qui se traduit par une perte de huit sièges sans mettre en danger sa majorité absolue. La Nouvelle Démocratie (ND) de Miltiádis Évert est elle aussi en repli, mais bien plus léger. À la gauche des socialistes, le KKE, le Synaspismós et le DIKKI (el) réunissent 30 parlementaires, un record depuis la fin de la dictature des colonels.

Simítis et son équipe de 18 ministres sont assermentés au palais présidentiel d'Athènes par le président de la République Konstantínos Stephanópoulos le 25 septembre, trois jours après le scrutin.

En janvier 2000, le Premier ministre annonce la convocation d'élections anticipées pour le 9 avril. Il explique son choix par la nécessité de bénéficier d'un mandat clair pour mener les réformes qu'il juge nécessaire à l'intégration de la Grèce au sein de l'Union économique et monétaire (UEM)[1].

Au cours du scrutin, le PASOK perd quatre nouveaux sièges bien qu'il progresse en voix. Pour la première fois depuis le rétablissement de la démocratie en 1974, un parti remporte trois fois de suite la majorité au Parlement. En conséquence, Konstantínos Simítis met sur pied son troisième et dernier exécutif.

CompositionModifier

Initiale (25 septembre 1996)Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Simítis PASOK
Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation Alékos Papadópoulos PASOK
Ministre de la Défense nationale Ákis Tsochatzópoulos PASOK
Ministre des Affaires étrangères Theódoros Pángalos PASOK
Ministre de l'Économie nationale et des Finances Giánnos Papantoníou PASOK
Ministre du Développement Vásso Papandréou PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics Kóstas Laliótis PASOK
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Gerásimos Arsénis PASOK
Ministre de l'Agriculture Stéphanos Tzoumákas PASOK
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Miltiádis Papaïoánnou PASOK
Ministre de la Santé et du Bien-être Kóstas Geítonas PASOK
Ministre de la Justice Evángelos Giannópoulos PASOK
Ministre de la Culture Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de la Marine marchande Stávros Soumákis PASOK
Ministre de l'Ordre public Geórgios Romaíos PASOK
Ministre de la Macédoine-Thrace Phílippos Petsálnikos PASOK
Ministre de la Mer Égée Elisábet Papazói PASOK
Ministre des Transports et des Communications Cháris Kastanídis PASOK
Ministre de la Presse et des Médias Dimítris Réppas PASOK

Remaniement du 30 octobre 1998Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Simítis PASOK
Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation Alékos Papadópoulos PASOK
Ministre de la Défense nationale Ákis Tsochatzópoulos PASOK
Ministre des Affaires étrangères Theódoros Pángalos PASOK
Ministre de l'Économie nationale et des Finances Giánnos Papantoníou PASOK
Ministre du Développement Vásso Papandréou PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics Kóstas Laliótis PASOK
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Gerásimos Arsénis PASOK
Ministre de l'Agriculture Geórgios Anomerítis PASOK
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Miltiádis Papaïoánnou PASOK
Ministre de la Santé et du Bien-être Lámpros Papadíma PASOK
Ministre de la Justice Evángelos Giannópoulos PASOK
Ministre de la Culture Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de la Marine marchande Stávros Soumákis PASOK
Ministre de l'Ordre public Phílippos Petsálnikos PASOK
Ministre de la Macédoine-Thrace Ioánnis Magriótis PASOK
Ministre de la Mer Égée Elisábet Papazói PASOK
Ministre des Transports et des Communications Cháris Kastanídis PASOK
Ministre de la Presse et des Médias Dimítris Réppas PASOK
Ministre d'État Kóstas Geítonas PASOK

Remaniement du 19 février 1999Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Simítis PASOK
Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation Vásso Papandréou PASOK
Ministre de la Défense nationale Ákis Tsochatzópoulos PASOK
Ministre des Affaires étrangères Giórgos Papandréou PASOK
Ministre de l'Économie nationale et des Finances Giánnos Papantoníou PASOK
Ministre du Développement Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics Kóstas Laliótis PASOK
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Gerásimos Arsénis PASOK
Ministre de l'Agriculture Geórgios Anomerítis PASOK
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Miltiádis Papaïoánnou PASOK
Ministre de la Santé et du Bien-être Lámpros Papadíma PASOK
Ministre de la Justice Evángelos Giannópoulos PASOK
Ministre de la Culture Elisábet Papazói PASOK
Ministre de la Marine marchande Stávros Soumákis PASOK
Ministre de l'Ordre public Michális Chryssohoïdis PASOK
Ministre de la Macédoine-Thrace Ioánnis Magriótis PASOK
Ministre de la Mer Égée Stávros Dénos PASOK
Ministre des Transports et des Communications Cháris Kastanídis PASOK
Ministre de la Presse et des Médias Dimítris Réppas PASOK
Ministre d'État Kóstas Geítonas PASOK

Remaniement du 20 mars 2000Modifier

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Konstantínos Simítis PASOK
Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation Geórgios Koumántos Sans
Ministre de la Défense nationale Ákis Tsochatzópoulos PASOK
Ministre des Affaires étrangères Giórgos Papandréou PASOK
Ministre de l'Économie nationale et des Finances Giánnos Papantoníou PASOK
Ministre du Développement Evángelos Venizélos PASOK
Ministre de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics Kóstas Laliótis PASOK
Ministre de l'Éducation nationale et des Religions Gerásimos Arsénis PASOK
Ministre de l'Agriculture Geórgios Anomerítis PASOK
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale Miltiádis Papaïoánnou PASOK
Ministre de la Santé et du Bien-être Lámpros Papadíma PASOK
Ministre de la Justice Dimítrios Gourgourákis Sans
Ministre de la Culture Elisábet Papazói PASOK
Ministre de la Marine marchande Stávros Soumákis PASOK
Ministre de l'Ordre public Michális Chryssohoïdis PASOK
Ministre de la Macédoine-Thrace Ioánnis Magriótis PASOK
Ministre de la Mer Égée Stávros Dénos PASOK
Ministre des Transports et des Communications Cháris Kastanídis PASOK
Ministre de la Presse et des Médias Anárgyros Phatoúros PASOK
Ministre d'État Kóstas Geítonas PASOK

RéférencesModifier

  1. Jean-Christophe Ploquin, « Simitis a réformé la Grèce via l'Europe », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2019).

Voir aussiModifier