Gouvernement Janša III

Gouvernement de la 8e législature de l'Assemblée nationale de la république de Slovénie
Gouvernement Janša III
(sl) 14. vlada Republike Slovenije

République de Slovénie

Description de cette image, également commentée ci-après
Le président du gouvernement Janez Janša en 2018.
Président de la République Borut Pahor
Président du gouvernement Janez Janša
Élection 3 juin 2018
Législature 8e
Formation
Durée 1 an, 4 mois et 15 jours
Composition initiale
Coalition SDS-SMC-NSi-DeSUS (03-12/2020)
SDS-SMC-NSi (depuis 12/2020)
Ministres 16
Femmes 4
Hommes 12
Représentation
Assemblée nationale (03-12/2020)
48  /  90
Assemblée nationale (12/2020-...)
41  /  90
Drapeau de la Slovénie

Le gouvernement Janša III (en slovène : 14. vlada Republike Slovenije) est le gouvernement de la république de Slovénie depuis le , durant la 8e législature de l'Assemblée nationale.

Il est dirigé par le conservateur Janez Janša, arrivé en tête des élections de 2018 mais initialement maintenu dans l'opposition. Composé d'une coalition de quatre partis de droite et de centre droit, il succède au gouvernement minoritaire de coalition de centre gauche de Marjan Šarec.

HistoriqueModifier

Dirigé par l'ancien président du gouvernement conservateur Janez Janša, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de droite et centre droit entre le Parti démocratique slovène (SDS), le Parti du centre moderne (SMC), Nouvelle Slovénie (NSi) et le Parti démocrate des retraités slovènes (DeSUS). Ensemble, ils disposent de 48 députés sur 90, soit 53,3 % des sièges de l'Assemblée nationale.

Il est formé à la suite de la démission de Marjan Šarec, au pouvoir depuis septembre 2018.

Il succède donc au gouvernement Šarec, constitué d'une coalition minoritaire de centre gauche entre la Liste de Marjan Šarec (LMŠ), les Sociaux-démocrates (SD), le SMC, le Parti d'Alenka Bratušek (SAB) et le DeSUS.

FormationModifier

Le président du gouvernement Marjan Šarec annonce sa démission le 27 janvier 2020, après avoir échoué à dégager une majorité pour réformer le système de santé slovène, et se dit favorable à de nouvelles élections législatives[1].

Le 25 février suivant, le SDS, le SMC, NSi et le DeSUS annoncent avoir conclu un accord de partenariat pour former une nouvelle coalition gouvernementale[2]. Le lendemain, le président de la République Borut Pahor propose Janez Janša pour diriger le nouveau gouvernement[3]. Il reçoit le 3 mars la confiance de l'Assemblée nationale par 52 voix favorables, 31 défavorables et six abstentions lors d'un vote à bulletins secrets[4]. Le 5 mars, le député du SMC Igor Zorčič (sl) est élu président de l'Assemblée en remplacement de Dejan Židan, issu des Sociaux-démocrates, par 48 voix favorables[5].

La liste des ministres est dévoilée le 7 mars[6], et l'exécutif entre en fonction six jours plus tard, le 13 mars 2020[7].

ÉvolutionModifier

Après que la presse a révélé plusieurs irrégularités dans l'acquisition d'équipements médicaux et de protection pour faire face à la pandémie de Covid-19, le ministre de l'Économie Zdravko Počivalšek est placé quelques heures en garde à vue le . Le ministre de l'Intérieur Aleš Hojs annonce aussitôt sa démission, imité par le directeur général de la Police. Il justifie son geste par le fait d'avoir été prévenu de l'existence d'une information judiciaire seulement quelques heures avant l'arrestation de son collègue par les forces spéciales, considérant qu'il s'agit d'une « action politiquement motivée » et qu'il doit donc en assumer « la responsabilité politique »[8]. Hojs reste finalement en fonction, puisque sa démission n'est pas officiellement notifiée sous dix jours à la présidence de l'Assemblée nationale[9].

La ministre de l'Agriculture Aleksandra Pivec annonce qu'elle démissionne du gouvernement le — un mois après avoir quitté la présidence du Parti des retraités[10] — alors que les députés s'apprêtaient à voter une motion de censure à son encontre, l'opposition l'accusant de négliger sa tâche tandis qu'elle se dit victime d'une campagne de diffamation[11]. Le secrétaire d'État de son ministère Jože Podgoršek prend sa succession dix jours plus tard, sans disposer du titre de vice-président du gouvernement, après avoir été investi par l'Assemblée nationale avec 48 voix favorables[12].

À peine deux mois plus tard, le conseil national du DeSUS décide le de retirer le parti de la coalition gouvernementale sur proposition du comité exécutif, et propose même que Janez Janša soit remplacé par le nouveau président de la formation, Karl Erjavec ; le parti ne prévoit cependant pas la démission de ses deux ministres, laissant ce choix au président du gouvernement. Karl Erjavec souligne même qu'il ne souhaite pas que le ministre de la Santé se retire puisqu'il laisserait le chef de l'exécutif dans une période d'incertitude en pleine pandémie de Covid-19[13]. Tomaž Gantar remet pourtant bel et bien sa démission dès le lendemain, souhaitant dénoncer ce qu'il qualifie d'« orbanisation » de la Slovénie après que Janez Janša a supprimé le financement de l'agence de presse STA[14].

CompositionModifier

Poste Titulaire Parti
Président du gouvernement Janez Janša SDS
Vice-président du gouvernement
Ministre du Développement économique et de la Technologie
Zdravko Počivalšek SMC
Vice-président du gouvernement
Ministre de la Défense
Matej Tonin NSi
Vice-présidente du gouvernement Aleksandra Pivec (jusqu'au 15/10/2020) DeSUS
Ministre des Affaires étrangères Anže Logar SDS
Ministre de l'Intérieur Aleš Hojs SDS
Ministre des Finances Andrej Šircelj SDS
Ministre de la Justice Lilijana Kozlovič (jusqu'au 27/05/2021)
Marjan Dikaučič (depuis le 15/06/2021)
SMC
Ministre de l'Administration publique Boštjan Koritnik SMC
Ministre du Travail, de la Famille, des Affaires sociales et de l'Égalité des chances Janez Cigler Kralj NSi
Ministre de la Santé Tomaž Gantar (jusqu'au 18/12/2020) DeSUS
Janez Janša (intérim jusqu'au 24/02/2021)
Janez Poklukar
SDS
Ministre de l'Éducation, de la Science et des Sports Simona Kustec Lipicer SMC
Ministre des Infrastructures Jernej Vrtovec NSi
Ministre de la Culture Vasko Simonitti SDS
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de l'Alimentation Aleksandra Pivec (jusqu'au 17/10/2020) DeSUS
Jože Podgoršek SDS
Ministre de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire Andrej Vizjak SDS
Ministre sans portefeuille
chargé du Développement et de la Politique de cohésion de l'UE
Zvone Černač SDS
Ministre sans portefeuille
chargée de la Diaspora slovène
Helena Jaklitsch SDS

RéférencesModifier

  1. « Slovénie: démission du Premier ministre centriste Marjan Sarec », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  2. (en) « SDS, SMC, NSi & DeSUS Agree to Coalition with Janša as PM », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  3. (en) « President Pahor Nominates Janša for Prime Minister », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  4. (en) « Janša Sworn in as Slovenia's Prime Minister-Designate », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  5. (sl) « Igor Zorčič novi predsednik Državnega zbora », Delo,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  6. (en) « Meet the Ministers in Janša’s New Government (Feature) », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  7. (en) « Janša’s New Govt Confirmed, Police, Army & Defence Intel Chiefs Dismissed », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 24 mars 2020).
  8. « Coronavirus en Slovénie : démission du ministre de l'Intérieur, détention du ministre de l'Economie », Radio-télévision belge de la Communauté française,‎ (lire en ligne, consulté le 2 juillet 2020).
  9. (en) « Slovenia’s Interior Minister Has Resigned, But May Stay On », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2020).
  10. (en) « Pivec Resigns as Leader of Pensioners' Party », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).
  11. (en) « Pivec Quits as Agriculture Minister, Leaves DeSUS », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).
  12. (en) « Last Week in Slovenia: 9 - 15 October, 2020 », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).
  13. (en) « DeSUS Quits Coalition, Wants Erjavec to Replace Janša », Total Slovenia News,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).
  14. (en) « Slovénie : le ministre de la santé démissionne pour dénoncer une "orbanisation" du pays », Radio-télévision belge de la Communauté française,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier