Gouvernement Abazović

Le gouvernement Abazović (en monténégrin Vlada Dritan Abazovića / Влада Дритан Абазовића) est le gouvernement du Monténégro depuis le , sous la XIe législature du Parlement.

Gouvernement Abazović

Description de cette image, également commentée ci-après
Président Milo Đukanović
Premier ministre Dritan Abazović
Élection 30 août 2020
Législature XIe
Formation
Durée 24 jours
Composition initiale
Coalition SNP-CnB (en)-SDP-BS (en)-AA/AS (en)
Représentation
Parlement
16  /  81
Drapeau du Monténégro

Il est dirigé par le libéral Dritan Abazović. Il est composé de membres du Parti socialiste populaire du Monténégro (SNP), de l'Action de réforme unie (en) (URA), du Parti social-démocrate du Monténégro (SDP), du Parti bosniaque du Monténégro (en) (BS), de l'Alternative albanaise (en) (AA/AS) et du Parti démocratique (en) (DP/PD). Il succède au gouvernement de Zdravko Krivokapić.

HistoriqueModifier

Ce gouvernement minoritaire est dirigé par le nouveau Premier ministre libéral Dritan Abazović. Il est composé de membres du Parti socialiste populaire du Monténégro (SNP), de l'Action de réforme unie (en) (URA), du Parti social-démocrate du Monténégro (SDP), du Parti bosniaque du Monténégro (en) (BS), de la Nouvelle force démocratique (en) (FORCA), du Parti démocratique (en) (DP/PD) et de Civis (en). Ensemble, ils disposent de 16 députés sur 81, soit 19,75 % des sièges du Parlement. Le gouvernement bénéfice également du soutien sans participation du Parti démocratique des socialistes du Monténégro (DPS), qui possède de 30 députés sur 81, soit 37 % des sièges.

Il succède donc au gouvernement de Zdravko Krivokapić, renversé par une motion de censure et composé de technocrates et soutenu par une coalition entre Pour le futur du Monténégro (ZBCG), La paix est notre nation (MNN) et l'Action réformiste unie (URA).

FormationModifier

Le , l'Action réformiste unie annonce le dépôt d'une motion de censure conjointement avec les partis de l'opposition parlementaire, officiellement dans le but de vérifier si le gouvernement Krivokapić dispose toujours d'une majorité au Parlement. La motion est soumise au vote le et est adoptée par 43 voix pour et 11 voix contre, tandis que le principal groupe parlementaire de l'ex-majorité gouvernementale préfère boycotter le scrutin. Le vice-Premier ministre Dritan Abazović annonce son intention de mener des négociations afin d'établir un gouvernement minoritaire, auquel toutes les formations d'opposition — dont le Parti démocratique des socialistes du président Milo Đukanović — promettent leur soutien[1],[2].

Formellement chargé de former le nouvel exécutif monténégrin le suivant[3], Abazović obtient le la confiance des députés par 45 voix favorables, lors d'un vote boycotté par Pour le futur du Monténégro et La paix est notre nation[4].

CompositionModifier

Poste Titulaire Parti
Premier ministre Dritan Abazović URA
Vice-Première ministre
Chargée des Affaires étrangères, de l'Intégration européenne et de la Coopération régionale
Ministre des Affaires européennes
Jovana Marović URA
Vice-Premier ministre
Chargé du Système économique
Ministre de l'Agriculture, des Forêts et de la Gestion des Eaux
Vladimir Joković SNP
Vice-Premier ministre
Chargé du Système politique et de la Politique intérieure
Ministre de la Défense
Raško Konjević SDP
Vice-Premier ministre
Chargé du Développement régional
Ministre des Investissements en capital
Ervin Ibrahimović BS (en)
Ministre de la Justice Marko Kovač SNP
Ministre de l'Intérieur Filip Adžić URA
Ministre des Finances Aleksandar Damjanovic SNP
Ministre des Affaires étrangères Ranko Krivokapić SDP
Ministre du Développement économique et du Tourisme Goran Đurović URA
Ministre des Sports et de la Jeunesse Vasilije Lalošević SNP
Ministre de l'Administration publique Marash Dukaj FORCA (en)
Ministre du Travail et de la Protection sociale Admir Adrović BS (en)
Ministre de l'Éducation Miomir Vojinović SNP
Ministre de la Santé Dragoslav Šćekić SNP
Ministre de la Culture et des Médias Maša Vlaović Sans
Ministre de l'Écologie, de l'Aménagement du territoire et de l'Urbanisme Ana Novaković Đurović URA
Ministre des Droits de l'homme et des Minorités Fatmir Gjeka DP/PD (en)
Ministre du Développement scientifique et Technologique Biljana Šćepanović Sans
Ministre sans portefeuille Zoran Miljanić Civis (en)
Ministre sans portefeuille Adrijan Vuksanović HGI (en)

RéférencesModifier

  1. (en) Zeljko Trkanjec, « Montenegrin MPs vote against government in no-confidence motion », EARUctiv,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) Samir Kajosevic, « Montenegro’s Shaky Goverment Toppled by No-Confidence Vote », Balkan Insight,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) « Montenegro will have an Albanian PM, Abazovic gets mandated to form new government », Euronews,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) Samir Kajosevic, « Opposition Boycotts Election of Montenegro’s First Minority Govt », Balkan Insight,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Articles connexesModifier