Giuseppe Motta

politicien suisse

Giuseppe Motta
Illustration.
Giuseppe Motta.
Fonctions
Conseiller fédéral
Département des finances et des douanes
(jusqu'en 1919)
Département politique fédéral
(à partir de 1920)
Prédécesseur Josef Anton Schobinger
Successeur Enrico Celio
Président de la Confédération
Président de l’Assemblée générale de la Société des Nations
Prédécesseur Cosme de la Torriente y Peraza
Successeur Raoul Dandurand
Conseiller national
Législature 18e à 22e
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Airolo
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès Berne
Nationalité Suisse
Parti politique Parti conservateur populaire
Diplômé de Université de Fribourg
Université Louis-et-Maximilien de Munich
Université de Heidelberg
Profession Diplomate
Avocat-notaire

Giuseppe Motta, né le à Airolo (originaire du même lieu) et mort le à Berne[1], est une personnalité politique suisse, membre du Parti populaire catholique (devenu Parti conservateur populaire en 1912).

Il est conseiller fédéral de 1912 à 1940, président de la Confédération à cinq reprises (1915, 1920, 1927, 1932 et 1937), président de l’Assemblée générale de la Société des Nations entre 1924 et 1925 et président d'honneur de la Conférence mondiale pour le désarmement en 1932.

Il est à l'initiative de l'implication de Pro Juventute, dont il est membre, dans le programme des enfants de la route[2],[3].

BiographieModifier

Parcours politiqueModifier

Il est élu au Conseil fédéral le (40e conseiller fédéral de l'histoire[réf. nécessaire]). Réélu à neuf reprises[N 1], il est pendant sept ans à la tête du Département des finances et des douanes, puis pendant 20 ans, à partir du à la tête du Département politique.

Il est président de la Confédération à cinq reprises, en 1915, 1920, 1927, 1932 et 1937[N 2].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Dates des réélections au Conseil fédéral : , , , , , , , et .
  2. Date des élections à la présidence de la Confédération : , , , et .

RéférencesModifier

  1. Mauro Cerutti, « Giuseppe Motta » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne..
  2. (de) « Das "Hilfswerk für die Kinder der Landstrasse" der Pro Juventute - ein Fall von Völkermord in der Schweiz? », sur Thata.ch, (consulté le )
  3. (de) « Pro Juventute «Hilfswerk für die Kinder der Landstrasse» », sur Bsr-mvs mouvement des voyageurs suisses, non indiquée (consulté le )

Liens externesModifier