Enrico Celio

Enrico Celio
Illustration.
Enrico Celio
Fonctions
58e conseiller fédéral

(10 ans, 7 mois et 22 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Giuseppe Motta
Successeur Josef Escher
Chef du Département des postes et des chemins de fer

(10 ans, 7 mois et 22 jours)
Prédécesseur Marcel Pilet-Golaz
Successeur Josef Escher
Président de la Confédération suisse

(1 an)
Réélection
Vice-président Ernst Nobs
Chancelier Oskar Leimgruber
Prédécesseur Philipp Etter
Successeur Ernst Nobs

(1 an)
Élection
Vice-président Walther Stampfli
Chancelier George Bovet
Prédécesseur Philipp Etter
Successeur Walther Stampfli
Conseiller national

(2 ans, 3 mois et 19 jours)
Législature 28e (1928-1931)
29e (1931-1935)

(1 an, 3 mois et 30 jours)
Législature 27e (1925-1928)

(5 mois et 30 jours)
Législature 26e (1922-1925)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Ambrì (Suisse)
Origine Canton du Tessin
Date de décès (à 90 ans)
Lieu de décès Lugano (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti conservateur populaire (PCP)
Diplômé de Université de Fribourg

Enrico Celio
Conseillers fédéraux de Suisse
Présidents de la Confédération suisse

Enrico Celio, homme politique suisse, né le 19 juin 1889, décédé le 23 février 1980, bourgeois de Ambri (Tessin). conseiller fédéral de 1940 à 1950.

BiographieModifier

Enrico Celio étudie à l'Université de Fribourg, où il obtient une licence ès lettres en 1915. En 1921, il entreprend des études de Droit au sein de la même université et obtient, de même sa licence universitaire[1].

DépartementsModifier

Présidence de la confédérationModifier

  • 1943, 1948

Notes et référencesModifier

  1. « Celio, Enrico », sur hls-dhs-dss.ch (consulté le 24 juin 2020)

Liens externesModifier

 
Enrico Celio (à droite) visite Swissair (1942)