Giuliano Amidei

enlumineur et peintre italien
Giuliano Amidei
Giuliano Amidei, Madonna tra Santi.jpg
Vierge à l'Enfant et saints, provenant de l'abbaye San Martino a Tifi Muséé Michel-Ange, Caprese Michelangelo
Naissance
Décès
Activités
Enlumineur, peintre, moineVoir et modifier les données sur Wikidata

Giuliano Amidei ou Amadei (Florence, av. 1446 - Lucques, 1496) est un peintre italien également spécialisé dans l'enluminure.

BiographieModifier

Giuliano Amidei est un frère camaldule dont il n'existe que peu de documents biographiques. Le , il entre au monastère San Benedetto alla porta di Borgo Pinti où il a probablement fait son éducation artistique au contact de Fra Angelico, Zanobi Strozzi, au cours de leurs travaux pour le scriptorium de Santa Maria degli Angeli.

Sa formation achevée, il quitte le couvent florentin des Anges où il était enregistré comme peintre et enlumineur.

Selon l'historien d'art Mario Salmi, certains codex de la Biblioteca Malatestiana de Cesena peuvent lui être attribués (1446-1454).

Pendant cette période il a probablement collaboré avec Piero della Francesca au polyptyque de la Madonna della Misericordia, en effet les saints des petites colonnes latérales et la predelle lui sont attribués[1].

Il a travaillé à Rome auprès du pape Paul II et aurait quitté Rome peu de temps après l'avènement de Sixte IV pour s'établir à Lucques, où il meurt en 1496[2].

Son unique œuvre certaine est le triptyque de la abbaye San Martino a Tifi à Caprese Michelangelo daté entre 1480 et 1484. Ce travail témoigne d'un style éclectique influencé par Fra Filippo Lippi, Giovanni di Francesco (identifié préalablement en « Maître du Triptyque Carrand ») et Alesso Baldovinetti.

ŒuvresModifier

PanneauxModifier

EnluminuresModifier

 
Messe solennelle coram papa à la chapelle Sixtine, avec Sixte IV. Miniature de Giuliano Amidei, musée Condé.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Luciano Berti, Nel raggio di Piero : la pittura nell'Italia centrale nell'età di Piero della Francesca, Comitato nazionale per il quinto centenario della morte di Piero della Francesca : Marsilio, , 257 p.
  2. Eugene Muntz, Les arts à la cour des Papes pendant les XVe et XVIe siècles, Georg Holms (lire en ligne)
  3. Michel Laclotte et Nathalie Volle, Fra Angelico, Botticelli... chefs-d'œuvre retrouvés, Chantilly/Paris, Cercles d'art - domaine de Chantilly, , 165 p. (ISBN 978-2-7022-1023-9), p. 68-69 (notice 16 rédigée par Pier Luigi Mulas)
  4. Notice du Getty

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Eugene Muntz, Les arts à la cour des Papes pendant le XVe et le XVIe siècle (lire en ligne)
  • (it) A. De Marchi, « Identita di Giuliano Amadei minatore », Bollettino d'arte, vI, vol. LXXX, nos 93-94,‎ , p. 119-158

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :