Giovanni Battista Fonteo

poète milanais du seizième siècle
Giovanni Battista Fonteo
Naissance
1580
Auteur
Langue d’écriture italien

Œuvres principales

Les Saisons, poème complétant les tableaux de Giuseppe Arcimboldo

Giovanni Battista Fonteo, parfois désigné sous son nom latin Joannes Baptista Fonteius Primio, né en et mort en est un poète et humaniste milanais. Il est essentiellement connu pour le poème qu'il a composé pour accompagner les séries de tableaux Les Saisons et Les Éléments réalisés par Giuseppe Arcimboldo.

BiographieModifier

On sait de Fonteo qu'il était milanais, né en 1546 et mort en 1580[1],[2].

ŒuvreModifier

L'œuvre de Fonteo n'est principalement connue qu'en relation avec celle de son ami Giuseppe Arcimboldo. Les œuvres que le peintre a produites sont pour la plupart accompagnées de poèmes panégyriques et de textes explicatifs. Fonteo est à ce titre un des collaborateurs les plus proches d'Arcimboldo, et en particulier celui qui rédige les poèmes expliquant Les Saisons (310 vers) ainsi que Les Éléments. Le but premier de ces poèmes, rédigés en latin, est l'hommage à la maison de Habsbourg et en particulier à l'empereur Maximilien II ; mais, dans ce cas précis, ils explicitent les tableaux pour éviter tout malentendu sur le sens allégorique de ces peintures[1],[2]. Dans ces œuvres, il s'inspire notamment du style néolatin ainsi que de la philosophie néoplatoniste[3],[4].

En tant qu'auteur, Fonteo ne se limite pas à ces œuvres mineures. Il publie en 1570 un traité en latin intitulé De Risu (ou, suivant les versions, De Risa, traitant, comme le nom l'indique, du rire[3].

 
Frontispice de De prisca Caesiorum gente commentariorum, d'Hermann de Neuenahr, publié par Giovanni Baptista Fonteo.

Fonteo est également éditeur. Il prépare entre autres la publication du De prisca Caesiorum gente commentariorum, d'Hermann de Neuenahr, mais qui n'est édité qu'en 1582, soit après sa mort.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Anne-Sophie Lesage, Giuseppe Arcimboldo et les têtes composées : un savant mélange de fantaisie et d’érudition, 50 minutes, , 36 p. (ISBN 9782806258403, lire en ligne).
  2. a et b Liana De Girolami Cheney 2019, p. 64.
  3. a et b Liana De Girolami Cheney 2019, p. 66.
  4. (es) « Arcimboldo, Las Floras y la Primavera », Musée des Beaux-Arts de Bilbao (consulté le ).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Article connexeModifier