Ouvrir le menu principal

Ginette Harrison

alpiniste britannique
Ginette Harisson
Description de cette image, également commentée ci-après
Ginette Harisson
Biographie
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance
Décès (à 41 ans),
Dhaulagiri
Carrière
Disciplines alpinisme, himalayisme
Plus haut sommet Everest

Ginette Harisson, née le et morte le , est une alpiniste anglaise professionnelle. Elle a vécu aussi en Australie et aux États-Unis.

BiographieModifier

Elle étudie la médecine à l'université de Bristol[1] et plus tard spécifiquement la médecine de haute altitude, notamment en passant deux ans à Denver à l'université du Colorado[1]. À 25 ans, elle escalade le Denali, la plus haute montagne d'Amérique du Nord[1]. C'est la première d'une série d’ascensions des plus hauts sommets des sept continents, incluant le mont Everest le , faisant d'elle la deuxième femme britannique à escalader le toit du monde, après Rebecca Stephens (en)[1].

Lors de cette expédition, elle rencontre Gary Pfisterer, qu'elle épouse.

Le , elle gravit le Kangchenjunga par le versant nord, une première pour une femme[1]. Elle devient par la suite la première femme britannique au sommet du Makalu le .

Elle meurt dans l'ascension du Dhaulagiri, la septième plus haute montagne du monde, dans une avalanche qui emporte également un sherpa et un autre des onze membres de l'expédition[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « Record breaker who found happiness and love on the mountains », sur theguardian.com, .
  2. (en) « Ginette Harrison, 41, A Mountain Climber », sur nytimes.com, .

Liens externesModifier