Ouvrir le menu principal

CarrièreModifier

Il fait ses études à l'université Harvard (baccalauréat ès arts, 1950) puis à l'université de Cambridge (1952/53) et achève son doctorat en 1957 à Harvard. De 1955 à 1958 il est professeur assistant à l'université d'Iowa, puis jusqu'en 1961 à Harvard, où il fait fonction de professeur extraordinaire (Associate Professor) jusqu'en 1966. En 1966-1977, il tient la chaire d'histoire médiévale du Henry-Charles-Lea-Professor à l'université de Princeton puis de 1977 à 1984 devient professeur ordinaire et directeur auprès de la Dumbarton Oaks Research Library and Collection de Washington. En 1985 on lui a offert une chaire l’École des études historiques (School of Historical Studies) de l’Institute for Advanced Study à Princeton, ce qu'il a accepté[1].

En 2003, il a pris sa retraite.

Il a été professeur invité à l'université de St John de Collegeville (1973), à l'Université catholique d'Amérique (1978-1984), l'université de Georgetown (1982, 1997), l'université de Princeton (1989, 1995) et l'université d'État de l'Arizona (1992, 2005).

En 2016, il fait don à la ville de Cluny de sa gigantesque collection privée, dénommée « fonds Constable » constitué de 13 000 ouvrages de la période médiévale, qui seront accessibles aux chercheurs.

Champ de recherchesModifier

Constable s'est principalement intéressé à la religion et la culture des XIe et XIIe siècles, spécialement pour l'abbaye de Cluny et son Abbé Pierre le Vénérable, mais aussi pour l'Empire byzantin.

Participation à diverses revues et sociétésModifier

Il a été membre du conseil scientifique de la Revue d'histoire ecclésiastique (1964-1975), des Études méditerranéennes (1991-2002). Il est toujours consultant de Medievalia et Humanistica (depuis 1969), de la Revue Mabillon (depuis 1990), de Le Moyen Âge (depuis 1997) et de Sacris Erudiri (depuis 1999).

Il est membre de l'Académie médiévale d'Amérique (Medieval Academy of America, depuis 1971[2]) et l'American Philosophical Society, l'Académie des inscriptions et belles-lettres (depuis 1994[3]), l'Académie bavaroise des sciences, l'Académie britannique et l'Accademia Nazionale dei Lincei.

HonneursModifier

Œuvres (sélection)Modifier

Pour la liste complète de ses écrits, consulter le site de l’Institute for Advanced Studies[4]

  • (en) Petrus Venerabilis 1156−1956: Studies and Texts Commemorating the Eighth Centenary of his Death, Rome, coll. « Studia Anselmiana » (no 40), , 255 p. il y fait trois contributions :
    • (en)« The Letter from Peter of St John to Hato of Troyes », p. 38–52
    • (en)« The Vision of a Cistercian Novice », p. 95–98
    • (en)« Manuscripts of Works by Peter the Venerable », p. 219–42
  • (en) Monastic Tithes from their Origins to the Twelfth Century, Cambridge, coll. « Cambridge Studies in Medieval Life and Thought » (no 10), (1re éd. 1964) (ISBN 9780521072762)
  • (en) The Letters of Peter the Venerable, Cambridge (Massachusetts), coll. « Harvard Historical Studies » (no 78), [5]
  • avec Bernard Smith : Libellus de diversis ordinibus et professionibus qui sunt in aecclesia, Oxford, Oxford Medieval Texts, (1re éd. 1972)
  • avec Janet Martin : (en) Peter the Venerable: Selected Letters, Toronto, coll. « Toronto Medieval Latin Texts » (no 3),
  • Consuetudines benedictinae variae (Saec. XI-Saec. XIV), Siegburg, coll. « Corpus Consuetudinum monasticarum » (no 6),
  • (en) Medieval Monasticism: A Select Bibliography, Toronto, coll. « Toronto Medieval Bibliographies » (no 6),
  • (en) Letters and Letter-Collections, Turnhout, coll. « Typologie des sources du Moyen Âge latin » (no 17),
  • (en) Religious Life and Thought (11th-12th Centuries), Londres,
  • (en) Cluniac Studies, Londres,
  • avec Alexander Kazhdan: (en) People and Power in Byzantium: An Introduction to Modern Byzantine Studies, Washington,
  • avec Robert Benson : (en) Renaissance and Renewal in the Twelfth Century, Cambridge (Massachusetts),
  • avec R. B. C. Huygens : Apologiae duae: Gozechini epistola ad Walcherum, Burchardi, ut videtur, abbatis Bellevallis apologia de barbis, Turnhout, coll. « Corpus Christianorum: Continuatio mediaeualis » (no 62),
  • (en) Monks, Hermits and Crusaders in Medieval Europe, Londres,
  • avec Theodore Evergates : (en) The Cartulary and Charters of Notre-Dame of Homblières, on the basis of material prepared by William Mendel Newman, Cambridge (Massachusetts), coll. « Medieval Academy Books » (no 97),
  • avec Elizabeth H. Beatson, Luca Dainelli : (en) The Letters between Bernard Berenson and Charles Henry Coster, Florence,
  • (en) Three Studies in Medieval Religious and Social Thought, Cambridge,
  • (en) Culture and Spirituality in Medieval Europe, Aldershot,
  • (en) The Reformation of the Twelfth Century, Cambridge,
  • avec Gert Melville, Jörg Oberste: (de) Die Cluniazenser in ihrem politisch-sozialen Umfeld, Münster,
  • (en) Cluny from the Tenth to the Twelfth Century, Aldershot,
  • avec William Connell : (en) Sacrilege and Redemption in Renaissance Florence: The Case of Antonio Rinaldeschi, Toronto,
  • avec Bernard Smith:(en) Three Treatises from Bec on the Nature of Monastic Life, Toronto, coll. « Medieval Academy Books » (no 109), (lire en ligne)
  • (en) Crusaders and Crusading in the Twelfth Century, Ashgate, Farnham and Burlington,
  • (en) The Abbey of Cluny, A Collection of Essays to Mark the Eleven-Hundredth Anniversary of its Foundation, Berlin - Münster, Lit Verlag, coll. « Vita regularis: Abhandlungen » (no 43), (ISBN 978-3-643-10777-0)

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Courte biographie et bibliographie », sur Institute of Advanced Study, Princeton University (consulté le 4 janvier 2015)
  2. « Fellows of the Medieval Academy » (consulté le 8 janvier 2015)
  3. « Sa fiche », sur aibl.fr (consulté le 7 janvier 2015)
  4. Voir la liste complète de ses écrits sur « Publications of Giles Constable » (consulté le 4 janvier 2015)
  5. Voir Grégoire Réginald, « Recension », Cahiers de civilisation médiévale, vol. 11, nos 11-42,‎ , p. 223-225 (lire en ligne)

Source de la traductionModifier