Ouvrir le menu principal

Gibbon à favoris blancs du Nord

espèce de mammifères

Nomascus leucogenys • Gibbon à joues pâles, Gibbon à joues blanches

Nomascus leucogenys
Description de cette image, également commentée ci-après
Gibbon à joues pâles mâle.
Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Micro-ordre Catarrhini
Super-famille Hominoidea
Famille Hylobatidae
Genre Nomascus

Nom binominal

Nomascus leucogenys
(Ogilby, 1840)

Synonymes

  • Hylobates leucogenys Ogilby, 1840

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A2cd+3cd :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/1975

Le gibbon à favoris blancs du Nord (Nomascus leucogenys), appelé aussi gibbon à joues pâles[1] ou gibbon à joues blanches[1] est une espèce de singes hominoïdes de la famille des hylobatidés. Cette espèce est classé en danger critique d'extinction par l'UICN.

Sommaire

DescriptionModifier

Les petits naissent tous beiges, ils deviennent noirs avec des joues blanches à l'âge de 2 ans. Les mâles ne changent plus de couleur tandis que les femelles redeviennent beiges à la maturité sexuelle. Comme tous les gibbons, ils n'ont pas de queue. Les deux sexes pèsent environ 5,7 kg avec une taille allant de 45 à 63 cm[2].

Répartition et habitatModifier

 
Répartition géographique.

Cette espèce est présente au Viet Nam, au Laos et en Chine[3].

ComportementModifier

Cette espèce est arboricole, elle se déplace en se balançant de branche en branche (brachiation). Les individus vivent en petites familles composées d'un couple monogame et de leurs enfants (souvent 3 ou 4). La famille est organisée hiérarchiquement. La femelle adulte est dominante, suivent les femelles juvéniles, puis les mâles juvéniles et enfin le mâle adulte[2].

AlimentationModifier

Le gibbon à joues pâles est principalement frugivore. Il se nourrit aussi de feuilles, de fleurs et d'insectes[2].

ReproductionModifier

Comme tous les gibbons, cette espèce est monogame. La maturité sexuelle est atteinte entre 6 et 7 ans. Le cycle menstruel de la femelle est d'environ 28 jours. Il n'y pas de saison de reproduction, les partenaires s'accouplent toute l'année. La période de gestation est de 7 mois. Le petit est élevé par ses deux parents. La longévité est d'environ 28 ans[2].

ClassificationModifier

La classification des primates évoluant, cette espèce a pour synonyme valide, dans certaines classifications[4] :

  • Hylobates leucogenys Ogilby, 1840

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0-444-51877-0), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  2. a b c et d (en) Référence Animal Diversity Web : Nomascus leucogenys
  3. (en) Référence UICN : espèce Nomascus leucogenys (Ogilby, 1840)
  4. (fr+en) Référence ITIS : Hylobates leucogenys Ogilby, 1840 (+ version anglaise )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :