Giant Steps (composition)

(Redirigé depuis Giant Steps (morceau))

Giant Steps
Original
Titre Giant Steps
Compositeur John Coltrane
Année 1959
Analyse
Mètre Music4.svg
Music4.svg
Versions
John ColtraneGiant Steps1959

Giant Steps (« Pas de géant ») est un morceau écrit par John Coltrane, apparaissant pour la première fois sur son album Giant Steps. Il est rapidement devenu un standard de jazz.

StructureModifier

Ce morceau est représentatif des Coltrane changes (en). Il navigue entre trois tonalités (Si, Sol et Mi ). Ces trois tonalités, séparées entre elles d'une tierce majeure, forment une triade augmentée.

Des progressions V-I ou II-V-I sont utilisées pour chaque tonalité :

Tonalité   B    G          Eb              G               Eb          B              Eb
         | I    V   | I    V   | I       | II   V   | I    V   | I     V   | I      | II   V   |
         | BM7  D7  | GM7  Bb7 | EbM7    | Am7  D7  | GM7  Bb7 | EbM7  F#7 | BM7    | Fm7  Bb7 |
                      G                    B                     Eb                   B
         | I        | II   V   | I       | II   V   | I        | II   V    | I      | II   V   | 
         | EbM7     | Am7  D7  | GM7     | C#m7 F#7 | BM7      | Fm7  Bb7  | EbM7   | C#m7 F#7 |

La complexité harmonique, associée au tempo rapide auquel il est habituellement joué, et donc au changement rapide de tonalités éloignées, font de Giant Steps un morceau plutôt difficile à jouer.

Versions notablesModifier

Outre la version originale de John Coltrane, de nombreux musiciens ont joué ce morceau. On peut, entre autres, noter la version de McCoy Tyner en solo sur l'album At The Warsaw Jazz Jamboree, celle de Joe Pass sur Virtuoso #2, ou la version lente (sur un tempo de bossa) de Pat Metheny sur Trio 99-00, proche de celle de George Shearing sur Like Fine Wine. Jaco Pastorius, dans son morceau appelé Reza (Invitation (en), 1983), intègre en guise de pause centrale Giant Steps avec dessus une improvisation au steel drum en mode pentatonique. Sylvain Luc a couplé ce morceau avec Goodbye Marylou de Michel Polnareff sur son album Standards.

Notes et référencesModifier