Gian Piero Ventura

footballeur et entraîneur italien
(Redirigé depuis Giampiero Ventura)

Gian Piero Ventura
Image illustrative de l’article Gian Piero Ventura
Biographie
Nom Gian Piero Angelo Ventura
Nationalité Italien
Naissance (73 ans)
Gênes (Italie)
Taille 1,84 m (6 0)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
Sampdoria Gênes
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1969-1970 FS Sestrese
1970-1974 USD Enna
1974-1976 US Sanremese
1976-1978 USD Novese
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1976-1979 Sampdoria Gênes jeunes
1979-1981 Sampdoria Gênes adjoint
1981-1982 AC Rapallo San Desiderio
1982-1983 AC Entella Bacezza
1984-1986 AC Entella Bacezza
1986 AC Spezia
1987-1989 Centese Calcio
1989-1992 AC Pistoiese
1992-1993 SS Giarre
1993-1994 AC Venise (adjoint)
1994-1995 AC Venise
1995-1997 US Lecce
1997-1999 Cagliari Calcio
1999-2000 Sampdoria Gênes
2001-2002 Udinese Calcio
2002-2003 Cagliari Calcio
2004-2005 SSC Naples
2006 FC Messine Peloro
2006-2007 Hellas Vérone
2007-2009 Pise Calcio
2009-2011 AS Bari
2011-2016 Torino FC
2016-2017 Italie
2018 Chievo Vérone
2019-2020 US Salernitana
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 10 octobre 2018

Gian Piero Ventura, parfois aussi orthographié Giampiero Ventura[1], né le à Gênes est un entraîneur italien de football.

BiographieModifier

Il entraîne de nombreux clubs de 4e division et de Série C comme Spezia, Centese, Pistoiese, Giarre, Venezia, Lecce ou Cagliari qu'il fait monter en Serie A en 1998.

Il prend ensuite les rênes de l'Udinese, de la Sampdoria, du Napoli et de Messine.

De 2007 à , Ventura est l'entraîneur du Pise Calcio, une équipe toscane qui joue dans la Serie B italienne, avant de signer a l'AS Bari, équipe promue en série A pour la saison 2009-2010.

En 2011, Gian Piero Ventura devient l'entraîneur du Torino FC. Il conclut l'exercice 2015-2016 à la 12e place.

En 2016, à l'annonce du départ du sélectionneur de l'équipe nationale italienne Antonio Conte après l'Euro 2016, le président de la fédération italienne de football officialise l'arrivée de Gian Piero Ventura à la tête de la sélection italienne[2].

Un an après sa nomination, alors que son équipe a fini deuxième de son groupe derrière l'Espagne, l'Italie est contrainte de disputer un barrage contre la Suède pour se qualifier en Coupe du monde. Après avoir perdu 1-0 à Stockholm, la Squadra azzurra fait match nul à domicile. C'est la première fois depuis 1958 que l'Italie ne se qualifie pas pour un mondial. Ventura, parfois qualifié de « parachuté » à ce poste[3] et n'ayant jamais trouvé un système de jeu convaincant, cristallise les critiques quant à l'élimination de l'Italie. Il est démis de ses fonctions le mercredi , deux jours après l'élimination.

Le , il devient l'entraîneur du Chievo Verona en remplacement de Lorenzo D'Anna[4]. Il démissionne un mois après la prise de ses fonctions[5].

Carrière d'entraîneurModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier