Giacomo Vincenti

imprimeur de musique italien

Giacomo Vincenti (mort en 1619) est un libraire italien et imprimeur de musique de Venise. Son nom est également orthographié Vincenci et Vincenzi.

Giacomo Vincenti
Giacomo Vincenti - Stampa della Pigna.jpg
Marque de Giacomo Vincenti figurant sur ses ouvrages : la pomme de pin.
Biographie
Décès
Activité

CarrièreModifier

Il commence l'impression en 1583, avec un partenaire, Ricciardo Amadino, avec lequel, entre 1583 et 1586, ils impriment une vingtaine de livres par an, pour la plupart des éditions de la musique. Bien que leur partenariat s'achève officiellement en 1586, ils utilisent ensuite encore les mêmes polices de caractères, collaborent sur certaines éditions et détiennent conjointement des droits dans d'autres. En 1587, Vincenti publie le Quatrième Livre de Madrigaux de Luca Marenzio, que le compositeur lui dédie[1].

Vincenti est en concurrence avec d'autres entreprises telles que Gardano, Scotto et Amadino ; cependant, ses productions sont de plus grande envergure et il ne publie que peu d'ouvrages non musicaux. Il est l'un des premiers éditeurs de musique à publier un catalogue, où les prix sont souvent spécifiés. Vincenti utilise la technique d'impression du caractère mobile, cependant ses éditions ne sont pas considérées comme particulièrement belles, même si elles ont une tendance à la précision[1].

Sa marque d'éditeur est une pomme de pin et le nom commercial Stampa della Pigna (« Presse de la pomme de pin »). Son nom latinisé apparaît quelques fois ainsi : Jacobum Vincentium.

Après sa mort, ses fils Vicenzo et Alessandro lui succèdent.

PublicationsModifier

 
Page de titre des Canzoni da sonare de Floriano Canale. Publiées chez Giacomo Vincenti à Venise vers 1600.

Vincenti publie les œuvres de la plupart des grandes compositeurs italiens du nord, notamment :

Des recueils, dont :

 
Une page du Parnassus Musicus Ferdinandaeus, imprimé par Giacomo Vincenti à Venise en 1615.
  • Parnassus Musicus Ferdinandaeus (1615)

Et des traités musicaux de :

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Giacomo Vincenti » (voir la liste des auteurs).
  1. a et b Grove 2001.

BibliographieModifier

Liens externesModifier