George Lowe

George Lowe
Description de cette image, également commentée ci-après
George Lowe (à droite) avec Sir Edmund Hillary (à gauche) et le gouverneur général Sir Willoughby Norrie. Cliché de 1953.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Naissance ,
Hastings (Nouvelle-Zélande)
Décès ,
Ripley (Derbyshire)
Carrière
Disciplines Himalayisme
Ascensions notables Mukut Parbat ; participation à l'expédition britannique à l'Everest de 1953
Profession Professeur dans l'enseignement secondaire
Autres activités cinéaste

Wallace George Lowe (mieux connu sous le nom de George Lowe), né le à Hastings (Nouvelle-Zélande) et décédé le (à 89 ans) à Ripley dans le Derbyshire en Angleterre[1],[2], est un alpiniste, explorateur, réalisateur et professeur néo-zélandais.

BiographieModifier

Professeur dans l'enseignement secondaire, George Lowe se révèle comme un excellent spécialiste des courses glaciaires. En 1950, il persuade Edmund Hillary d'organiser une expédition himalayenne dont le but est le Mukut Parbat (7 242 m), au nord-ouest du Kamet dans le Garhwal. En 1952, Lowe et Hillary se joignent à Eric Shipton pour une expédition au Cho Oyu et une exploration qui les mène d'abord au glacier du Rongbuk, puis à proximité de l'arête nord de l'Everest et enfin dans la région de Makalu. L'année suivante Lowe participe à l'expédition britannique à l'Everest et accompagne Hillary et Tensing Norgay jusqu'au camp IX. En 1954, George Lowe se rend avec Hillary au Makalu. L'équipe échoue vers 7 100 m mais réussit l'ascension du Baruntse.

AscensionsModifier

RéalisationsModifier

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Gérard Bordes, Grande Encyclopédie de la Montagne, t. 6, Paris, Atlas, , 2400 p.

Notes et référencesModifier

  1. « Everest mountaineer George Lowe dies at 89 », AP (consulté le )
  2. Everest ’53 veteran George Lowe passes away
  3. (en)« La conquête de l'Everest », sur www.imdb.com (consulté le )
  4. (en)« Antarctic Crossing », sur www.imdb.com (consulté le )

Liens externesModifier