George Hooper

érudit et influent clerc de la Haute Église anglaise

George Hooper () est un érudit et un influent clerc de la Haute Église anglaise de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle. Il a été évêque du diocèse de St Asaph, puis du diocèse de Bath et Wells. Il a aussi tenu le rôle de chapelain auprès de membres de la famille royale britannique. On lui doit plusieurs ouvrages religieux.

George Hooper
Image dans Infobox.
George Hooper en manière noire (1727) par George White.
Fonction
Évêque anglican de Bath et Wells
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Grimley (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
FromeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Formation
Activités
Autres informations
Religion

BiographieModifier

George Hooper naît le à Grimley dans le Worcestershire. Son père, qui porte le même nom, semble être un gentleman jouissant d'une fortune modeste ; sa mère, Joan Hooper, est la fille d'Edmund Giles, un gentleman de White Ladies Aston dans le Worcestershire. Ses parents déménagent ensuite à Westminster. Il est boursier de la St Paul's School à Londres à l'époque où John Langley est son directeur (high-master) de 1640 à 1657[1]. Lorsque Richard Busby prend la charge de Langley, Hooper est envoyé à la Westminster School, car il est jugé très prometteur. Il reçoit une bourse d'étude royale[2].

Hooper reçoit une bourse d'études de Westminster pour étudier à Christ Church à Oxford, en 1657. Il obtient son BA le , son MA le , son Bachelor of Divinity (BD) le et est reçu Doctor of Divinity (DD) le . Il reste à Oxford en tant que tuteur de collège jusqu'en 1672. Sous la supervision du Dr. Edward Pococke, il devient érudit en langues hébreu et syriaque, tout en apprenant l'arabe dans le but de faire une exégèse de l'Ancien Testament[2],[3].

ŒuvresModifier

La plupart des ouvrages de Hooper ont été publiés anonymement[2],[4],[5],[6],[7],[8],[9].

  • (en) The Church of England free from the imputation of Popery. c. 1682.
Un discours écrit et publié à la requête d'Henry Compton, pasteur de Londres, vers 1682. Une autre édition est parue dans The London Cases en 1694. Une troisième édition, à frais d'auteur, est sortie en 1716 et donnée à son clergé pour souligner un anniversaire.
  • A Fair and Methodical Discussion of the First and great Controversy between the Church of England and the Church of Rome concerning the Infallible Guide, 1689.
Une étude sur une controverse entre l'Église d'angleterre et l'Église de Rome.
  • (en) A Discourse concerning Lent, in 2 Parts, 1695.
Une longue et érudite enquête sur le sens et l'origine du carême.
La seule publication imprimée sur la mathématique.
  • (en) The Narrative Vindicated,
Une justification du récit d'une procédure au Lower House of Convocation, 1700-1, par Henry Aldrich.
  • (la) De Valentiniarnorum Hæresi, quibus illius origo ex Ægyptiacâ Theologiâ deducitur, 1711.
Lorsqu'il apprend qu'une nouvelle édition des écrits de Tertullien est en préparation, il fait parvenir ces notes aux éditeurs, mais elles sont perdues.
  • (en) Eight Sermons preached on several occasions from 1681 to 1713.
Des sermons
  • An Inquiry into the State of Antient Weights and Measure, the Attick, the Roman and the Jewish, 1721.
Une étude sur les poids et mesures au temps de la Grèce antique, de la Rome antique et chez les juifs aux temps anciens
  • De Benedictione Patriarchæ Jacobi, Gen. xlix. Conjecturæ, 1728.
Un recueil de tous ses écrits, publié selon ses instructions alors qu'il est sur son lit de mort. Publié à Oxford en 1757. Une autre édition est parue en 1855, encore à Oxford.

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « George Hooper » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Gardiner, St. Paul’s School Reg., p.47
  2. a b et c (en) John Henry Overton, « Hooper, George », dans Dictionary of National Biography, vol. 27, 1885-1900 (lire en ligne)
  3. Prowse, MS Life of Bishop Hooper (nd)
  4. The Works of the Right Rev. George Hooper, Bishop of Bath and Wells, new edition, in 2 vols., Oxford, 1855 (reimpression de l'édition de Hunt de 1757)
  5. Life of Bishop Ken, by Plumptre, dean of Wells, 1888
  6. Burnet’s History of His Own Time
  7. Hearne’s Collections, ed. Doble, Oxf. Hist. Soc. i. 217, ii. 362, iii. 27, 174, 177
  8. Whiston’s Memoirs; Life of Isaac Milles
  9. Strickland’s Lives of the Seven Bishops.

Liens externesModifier